Avis sur l’imprimante 3D Neva by Dagoma

L’impression 3D est vraiment un univers passionnant, en plein développement, j’ai déjà 2 imprimantes 3D, une de type cartésienne, et une autre CoreXY, mais il existe d’autres technologies, comme les Delta, la Neva by Dagoma est une Delta !

Lors de mon premier achat d’imprimante 3D, j’avais laissé les Delta de côté, car j’avais lu que cela n’était pas recommandé pour les débutants, plus complexe à configurer, à calibrer… Mais depuis la tendance s’est inversée, Dagoma ayant sortie une imprimante 3D de type delta orienté grand public, à priori facile à utiliser, cela m’a intrigué, mais n’ayant pour l’instant pas de budget pour en acheter une, j’ai contacté Dagoma pour savoir s’ils en avaient pas une qui traînait dans un coin à m’offrir pour noël (on peut rêver), mais ils ont finalement accepté de m’en prêter une pour quelques semaines 🙂

Cette imprimante étant orientée grand public, vous pourrez même la trouver dans des magasins comme boulanger !

Pour rappel Dagoma est une entreprise française, située à Roubaix (dans le nord de la France, Salut biloute!), elles sont assemblées en France, donc c’est bien du made in France, et pas du chinois avec juste leur logo…

Bref passons tout de suite à l’essentiel, le déballage de la bête !
Déjà le carton en lui même, ils ont bien bosser le packaging ca donne envie de l’acheter, et on voit bien ce type d’imprimante dans son salon 🙂
Sur l’illustration on pourrait penser que l’imprimante est immense et prend de la place, mais pas du tout… je trouve d’ailleurs que le rapport encombrement/surface d’impression est vraiment pas mal sur ce type d’imprimante delta, cela ne prend vraiment pas beaucoup de place sur la coin d’un bureau, contrairement à ma cartésienne…

Pour l’assembler, inutile de sortir la boîte à outils, elle est déjà pré-assemblée, il y a juste la tête d’impression à fixer à l’aide de « branches aimantés », 6 branches installées en 45 secondes chronos en jetant un oeil rapide sur la notice. J’ai relu plusieurs fois la notice, car je me suis dit « c’est pas possible que ce soit aussi simple », mais si…

Une fois la tête d’impression en place, il faudra calibrer la machine, c’est assez simple, vous laissez votre doigt appuyé sur l’unique bouton de l’imprimante et en même temps vous branchez l’alimentation… It’s alive !

Il faudra attendre 3 minutes pour que l’imprimante se calibre, c’est assez magique d’ailleurs ! La tête va parcourir la surface du plateau sur différents points de repaires (avec des capteurs), donc pas besoin de se prendre la tête à faire du « leveling » de plateau avec une feuille ou de sortir votre pied à coulisse, il n’y a absolument rien à faire !

Par contre je pense que si vous déplacez souvent l’imprimante, il faudra refaire le calibrage, voir penser à refaire le calibrage entre 2 prints, mieux vaut être prudent, le process prend 3 minutes.

A ce stade, nous avons passer 5 minutes pour installer la Neva… ready to print !

Bon maintenant reste à trouver quoi imprimer, il faut aussi au préalable installer un logiciel « Trancheur » ou Slicer pour les anglophiles, bon en général c’est aussi une partie compliquée lorsqu’on utilise une imprimante 3D,  entre trouver le bon réglage pour son modèle d’imprimante, ou bien pour le filament utilisé… Il y a souvent plusieurs heures de tests, et de nombreux échecs d’impression avant de sortir une impression correcte.

Mais Dagoma a pensé à tout ! Ils proposent un logiciel « Cura by Dagoma » spécialement configuré pour la Neva (attention il y a aussi une version pour la DiscoEasy, ne vous trompez pas, moi je me suis trompé en voulant aller trop vite…), à télécharger sur leur site internet, le logiciel est léger, téléchargé en 2min à peine.

En ouvrant la première fois Cura, il y a même un modèle d’impression déjà configuré, un petit médaillon Dagoma, bon du coup avant de vouloir commencer à imprimer un super vase pour mamie Janine je pense qu’il est préférable d’imprimer ce médaillon, pour vérifier que l’imprimante est bien calibrée ! On insère donc la carte SD sur l’ordinateur, on fait donc « Préparation pour l’impression » dans Cura, puis on remet la carte SD dans la Neva.

Mais… ha mais on a oublié de parler du filament, il y a un échantillon (super long d’ailleurs) de filament orange fourni avec la Neva, au cas où vous auriez oublié d’en acheter.

Pour installer le filament c’est également super simple, vous insérez quelques centimètres et il y a un capteur qui va immédiatement « avaler » le filament pour le faire arriver jusqu’à la tête…

Donc voilà maintenant nous sommes prêt à lancer une impression, après avoir enregistré sur la carte SD le gcode avec Cura, une simple pression sur l’unique bouton de la Neva et ca démarre… elle va refaire un calibrage dans la foulée, puis la tête va commencer à chauffer, environ 3minutes après l’impression démarre, et on attend !

Pour cette première impression, cela a donc bien fonctionné du premier coup ! C’était vraiment un jeu d’enfant, en comparaison avec mes autres imprimantes sur lesquels j’avais passé beaucoup de temps pour la mise en route, ici la procédure est vraiment simplifiée, et je pense vraiment accessible au grand public.

Après ce premier test, j’ai donc fait des essais avec un autre filament bleu azur chromatik, et le rendu est vraiment top !

Et comme c’est bientôt noël, j’en ai profité pour faire des essais d’impressions de noël en 3D, je publierai un autre article prochainement à ce sujet.

Pour cette étoile, il aura fallu environ 3 heures, le rendu est vraiment sympa, on voit très bien les détails et pourrait être utilisé dans l’état sans traitement de finition.

Prochainement je ferai l’essai avec un très gros print, pour voir ce qu’elle a vraiment dans le ventre 🙂

Mais où acheter la Neva By Dagoma ?
– Sur Amazon
– Directement sur le site de dagoma
– Dans certaines enseignes comme Boulanger

Voir tous nos tests d’imprimante 3D

Modèle d'imprimante 3DNote généraleVoir le testOù l'acheter ? 
Anycubic i3 Mega8,5/10Voir le testAmazon
Gearbest
JGAurora A3S8/10Voir le testAmazon
Gearbest
Neva Dagoma9,1/10Voir le testAmazon
Geeetech Mecreator 27,5/10Voir le testAmazon
Gearbest
Creality CR-109,5/10Voir le test

Amazon
Gearbest
Creality CR-209,5/10Voir le testAmazon

449.00
9.1

Mise en service

10.0 /10

Facilité d'utilisation

9.5 /10

Qualité d'impression

9.0 /10

Prix

8.0 /10

Points positifs

  • Imprimante 3D pré-assemblée
  • Très facile à utiliser
  • Bon résultats d'impression
  • Support en français
  • Fabrication en France

Points négatifs

  • Pas de plateau chauffant
PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 réponses sur “Avis sur l’imprimante 3D Neva by Dagoma”

Laisser un commentaire