Creality Ender 3 : Unboxing, assemblage et comparaison avec la CR-20

This post is also available in: English (Anglais)

Je vous ai présenté il n’y a pas très longtemps la nouvelle Creality CR-20, la petite soeur de la CR-10, mais la famille Creality est très grande, je vais vous présenter aujourd’hui l’autre petite soeur la Ender 3 !

Vous trouverez de nombreux tests et reviews sur la Ender 3, mais vous êtes nombreux à me demander si la CR-20 est mieux que la Ender 3, laquelle choisir ? Donc je vais faire en sorte de comparer ces 2 machines lors de mon déballage, de l’assemblage et voir s’il y a une réelle différence sur la qualité d’impression entre ces 2 machines.

Pour rappelle on trouve aujourd’hui la Creality CR-20 à un prix autour de 350€ sur Amazon France, et la Ender 3 autour de 200€ sur Amazon et 160-180€ sur d’autres sites chinois (La Ender 3 sur gearbest à environ 160€). La surface d’impression est la même, donc vous êtes nombreux à penser que la CR-20 est trop cher comparé à la Ender 3.

Déballage de la Ender 3

Le colis n’est pas très imposant, car cette Ender 3 est livré en kit pré-assemblé, tout comme la Creality CR20. Pour rappel la CR-20 était livré en 2 pièces principales à assembler et un lot d’accessoires.

Pour la Ender 3, les pièces à assembler sont plus nombreuses, le temps d’assemblage sera donc forcément plus long. Les accessoires fournis avec la Ender 3 sont nombreux tout comme la CR-20, on retrouve une spatule, un carte micro sd + adaptateur usb, une pince coupante, buse de rechange, échantillon de PLA… bref comme la plupart des imprimantes ils n’ont pas été radins sur les accessoires.

Assemblage de la Ender 3

Vous constatez donc que nous avons ici beaucoup plus de pièces à assembler que la CR-20, cela va donc prendre plus de temps à assembler, la notice est assez bien détaillée, il n’y a pas besoin à priori d’être un grand bricoleur.

Il faudra cependant assembler ici vous même les courroies et différents axes, ce qui peut potentiellement avoir une influence sur la qualité de vos impressions si vous ne suivez pas à la lettre les instructions. C’est sans doute ici un des premiers points qui pourrait justifier la différence de prix entre la Ender 3 et la CR-20, pour la CR-20, environ 15-20min après le déballage j’étais déjà entrain d’imprimer, pour cet Ender 3 je ne sais pas encore combien de temps cela va me prendre, mais je peux m’attendre à 1 heure voir 2 heures.

Bref, si l’assemblage ne vous fait pas peur, et que vous cherchez surtout une imprimante 3D pas cher en économisant au maximum quitte à passer plus de temps à l’assembler/aux réglages, cette Ender 3 reste un bon choix.

Si vous êtes plus débutant et préférez éviter toute erreur d’assemblage et pouvoir imprimer rapidement la CR-20 serait plus adaptée.

On commence par fixer les 2 profilés de l’axe Z.

Puis on doit fixer ensuite l’écran LCD

On fixe ensuite l’alimentation

Ensuite le moteur et tige fileté de l’axe Z

Vient ensuite l’étape où il faut assembler le chariot de la tête d’impression, ainsi que la courroie du chariot

Enfin dernière étape la connexion des câbles.

Dans l’ensemble l’assemblage est assez bien illustré dans la documentation, je n’ai pas rencontré de problème majeur, il faut bien regarder le sens des différentes pièces par rapport aux photos et cela devrait vous prendre environ 1 heure.

Moment crucial, après avoir vérifié que le switch de l’alimentation était bien positionné sur le 220v, on allume !

Différences entre la Ender 3 et CR-20

Avant de passer aux réglages et premiers tests d’impression de la Ender 3, ayant maintenant les 2 machines sous les yeux côte à côte, je peux vous détailler un peu plus les différence notables entre ces 2 imprimantes.

Tout d’abord l’aspect des 2 machines, il faut avouer que l’intégration complète des composants dans le socle donne un côté un peu plus sexy à la CR-20, c’est sans doute qu’un détail, mais cela donne l’impression d’une machine professionnelle qui n’a pas été bricolée dans son garage, après on va dire « tant qu’elle fait le job… ».

Mais ce design, donne aussi l’impression que la CR-20 est mieux équilibrée au niveau de sa structure, pour plus de stabilité, je verrais si cela peut avoir un impact sur la qualité d’impression.

Une autre différence, au niveau du plateau, sur la Ender 3, le buildtak est intégré/collé au plateau chauffant, alors que sur la CR-20 vous avez la surface d’accroche qui est séparée et flexible (à fixer avec des pinces à dessin fournies), ce qui permet de décoller les impressions sans spatule en pliant légèrement la plaque. Vous pouvez probablement équiper la Ender 3 de ce même type de buildtak, ou vous préférez peut-être ajouter une plaque de verre ou ultrabase (supplément de 20-30€ à prévoir), mais je trouve ce buildtak flexible intéressant, et pour moi cela justifie aussi la différence de prix.

En allumant les 2 machines, je remarque aussi que la CR-20 est plus silencieuse, même sans imprimer, vous avez toujours la ventilation de l’alimentation qui tourne dans les 2 cas. C’est vrai que j’avais déjà remarqué ce point lors de mes tests d’impression de la CR-20, et même lorsqu’on imprime, le socle reste tiède/plutôt froid, pas de problème de surchauffe notable (sur des impressions longue de 10 heures).

J’ai pu interroger Creality sur ce point, qui m’a confirmé que l’alimentation de la CR-20 était de bien meilleure qualité que la Ender 3 (et même de la CR-10). ils ont intégré une alimentation de la marque meanwell fabriqué en Taiwan, je ne suis pas non plus un expert en alimentation, mais il semblerait donc qu’ils aient amélioré ce point sur la CR-20.

Réglages de la Ender 3

Voilà ma Ender 3 est assemblée, il faut bien vérifier que tout est bien stable et les courroies bien tendues.

Etape importante, mettre à niveau le plateau, pour cela il faudra d’abord faire un « auto home » (Prepare > Auto Home) pour que la tête se repositionne à son point initial, cela permet également de vérifier que tous les moteurs sont bien connectés.

Une fois en position Home, on désactive les moteurs (disable steppers) afin de pouvoir déplacer la tête librement.

Il faut qu’on vérifie si les 4 coins + le centes sont bien au même niveau, ni trop haut, ni trop bas, pour cela nous allons nous aider d’une feuille de papier A4.

Nous devons pré-chauffer notre plateau avant de le calibrer, car en chauffant pour imprimer celui-ci va se dilater, le réglage doit donc être fait à chaud également.

On se positionne sur un premier coin, puis à l’aide de la molette sous le plateau nous devons nous rapprocher de la buse, il faut laisser un espace équivalent de l’épaisseur de la feuille de papier. On doit sentir une très légère résistance, la feuille doit pouvoir se déplacer librement.

Il faut répéter cette étape pour les 4 coins et le centre, puis faire une double vérification.

Pour le premier test d’impression, vous trouverez sur la carte SD un fichier .gcode d’exemple, attention si vous utilisez l’échantillon de filament fourni avec la Ender 3 il n’y en aura pas assez pour faire l’impression complète, donc soit vous pouvez utiliser un autre filament, ou soit il faudra utiliser un autre gcode.

Concernant les réglages du slicer, pour ma part, utilisant Simplify 3D, en utilisant l’assistant d’ajout d’imprimante, j’ai pu ajouter la « Creality Ender 3 », je ferai donc mes premiers tests d’impression avec ce profil.

Premier test d’impression de la Ender 3

Sans doute le point le plus important, la qualité d’impression de la Ender 3 est-elle aussi bonne que la CR-20 (ou même la CR-10) ? car si vous choisissez la Ender 3 c’est probablement pour son prix et la réputation de la marque Creality. Si la CR-20 ne vous a toujours pas séduit, ou que son prix reste trop élevé pour vous…

Il est temps donc de voir ce que cette Ender 3 a dans le ventre, je vais imprimer le fichie gcode fourni avec le filament échantillon que j’ai eu avec ma CR-20 (du blanc nacre).

L’impression des premières couches est impeccable, j’ai hâte de voir le résultat final !`

Et voilà, je suis plutôt bluffé par la qualité d’impression de cette Ender 3, au prix de cette imprimante, la qualité est vraiment au rendez-vous !

Voici un autre test d’impression en mode vase avec une hauteur de couche de 0,20mm, avec du PLA blanc (SainSmart) le rendu est très propre.

Et un dernier petit test d’impression, cette fois-ci avec une hauteur de couche de 0.10mm, toujours sous Simplify3D avec le profil par défaut généré par S3D.
Avec du PLA marron SOVB 3D.

Conclusion

Le rapport qualité prix de cette Ender 3 est vraiment très intéressant, pour 200€ environ, vous avez en kit cette imprimante 3D, pas trop complexe à assembler. Une fois assemblée on se retrouve avec une imprimante 3D stable, avec une bonne qualité d’impression sans avoir effectué aucune modification, et avec des réglages simples.

Cette imprimante conviendrait parfaitement à un débutant qui veut découvrir l’impression 3D si l’assemblage de celle-ci ne lui fait pas peur.

En comparaison avec la CR-20, vendue à 350€, il est encore trop tôt pour dire laquelle imprime le mieux, je dirais que la qualité d’impression semble similaire si vous avez effectué vos réglages correctement.

Cependant la CR-20 est assemblée en 5 minutes, contrairement à la Ender 3 où il vous faudra un peu plus de temps et de patience. La structure tout assemblée de la CR-20 donne également un côté plus fini/plus robuste à celle-ci. Le plateau flexible de la CR-20 est également un bon point, pratique pour éviter d’abîmer vos impressions avec la spatule.

Bref, si vous cherchez une imprimante 3D pas cher, et que l’assemblage ne vous fait pas peur, cette Ender 3 est faite pour vous !

Et si vous voulez un produit plus fini, et que votre budget vous le permet, la CR-20 est un excellent choix.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire