Test de la Geeetech A30 : Imprimante 3D grand format (CR-10 like)

This post is also available in: English (Anglais)

Voilà je viens de recevoir ma Geeetech A30, mais pourquoi pas plutôt une CR-10 ? Car j’en ai déjà une, et que j’aime bien tester d’autres produits/marques, et sur le papier cette Geeetech A30 avait l’air intéressante.

Geeetech est un fabricant chinois, assez connu avec un catalogue d’imprimante 3D complet (clone de prusa i3, delta, en kit, pré-assemblé…), ils ont sorti il y a quelques mois une imprimante XXL reprenant une structure similaire à la CR-10 de chez Creality (difficile de vous parler de la Geeetech A30 sans faire cette comparaison).

En réalité elle se rapproche plus de la CR-10s, ayant un double axe Z ainsi qu’un détecteur de fin de filament. Vendu 430€ sur Amazon, on la trouve aussi  sur Gearbest pour environ 370€, elle est donc moins cher qu’une CR-10s.

Imprimante commandée sur Amazon France, expédiée par Geeetech avec un stock en Europe, je l’ai reçu sous 4 jours, emballage parfait, livraison par UPS, déjà rassuré de recevoir mon colis en bon état.

L’imprimante n’est pas entièrement montée (sinon imaginez la taille du colis), mais pas de panique pas besoin d’être un grand bricoleur pour l’assembler, la structure est séparée en 2 grandes parties avec quelques vis à mettre, et toute la partie électronique rassemblée dans un seul boitier.

Avant d’aller plus loin, je vais vous rappeler les caractéristiques techniques principales de cette imprimante 3D Geeetech A30.

Diamètre de buse de 0,4mm pour du filament en 1.75mm
Volume d’impression :
320mm x 320mm x 420mm (hauteur)
Plateau chauffant avec surface d’accroche type « ultra base » auto adhésive à chaud et décollement facile à froid.
Assistant à la calibration, avec possibilité d’upgrade avec l’ajout d’un module capteur de proximité pour faire de l’auto leveling, vendu 11€ sur Amazon, plug & play le support est déjà prévu et les fonctions présentes dans le logiciel du boitier.
Détecteur de fin de filament, pratique même si je ne pense pas avoir souvent besoin de cette fonction.
Double axe Z, l’axe Z est donc renforcé par un 2ème moteur
Lecteur de carte micro-SD, j’avoue j’aurais préféré un lecteur SD classique, les micro-SD étant très petites j’ai toujours peur de les perdre, il est aussi possible de rajouter un module WiFi (le logiciel prévoie également cette fonction).

L’heure de l’assemblage est arrivée, après vérification qu’il ne manquait aucune pièce, la notice fournie est en anglais/chinois, mais les illustrations sont assez claires. Il est 19h20 et je commence l’assemblage… 19h35 l’assemblage est terminé !

Il est maintenant temps de calibrer le plateau et explorer le logiciel intégré, il ne s’agit pas de Marlin, mais d’une solution développée par Geeetech. L’interface est en anglais mais assez intuitive, l’écran est tactile en couleur.

Une fonction d’assistant de calibration manuelle est intégrée, ce qui est très pratique, cela permet de déplacer automatiquement la tête dans les 4 coins puis au centre, il faudra ensuite ajuster la hauteur du plateau avec une feuille pour chaque point.

Dans les menus de calibration, on constate également une fonction d’auto leveling, mais pour cela il faudra ajouter un module capacitif, dont le support est déjà prévu sur la tête d’impression, je trouve cela vraiment très intéressant, car si on souhaite cette fonction aucune modification ne sera à faire, que ce soit au niveau du firmware ou du câblage.

Les molettes d’ajustement du plateau sont assez petites, mais on peut facilement trouver des molettes plus grande à imprimer en 3D sur thingiverse, cela fera surement parti de mes prochaines impressions après avoir fait quelques benchy.

Concernant le plateau, qui n’est autre qu’une plaque de verre avec une surface microporeuse (au carbure de silicium), je ne constate pas de soucis au cours de la calibration, la plaque est bien plane, le risque aurait été d’avoir une plaque bombée et donc impossible de calibrer les 5 points parfaitement. Je suis donc rassuré sur ce point.

J’aime bien ce type de surface, ayant un plateau similaire sur mon Anycubic i3 Mega (ultrabase), cela permet d’avoir une très bonne adhérence lorsque le plateau est chaud, sans ajouter de laque ni de « bluetape », la pièce imprimée s’enlève ensuite facilement une fois le plateau refroidi.

On peut d’ailleurs également acheter une plaque ultrabase de 310×310 pour le CR-10 (vendu 25€ d’euro), mais ici Geeetech l’a directement intégrée à son imprimante. Par contre ce type de plateau peut s’user dans le temps, je n’ai pas vu de plaque de remplacement sur Amazon, à voir si cela se trouve facilement (en 320x320mm).

Une fois le plateau calibré (après avoir vérifié 3 fois chaque point avec une feuille), il est de temps de faire un premier test d’impression !

J’aurais pu potentiellement avoir d’autres réglages à faire pour le plateau, si celui-ci n’avait pas été stable après l’assemblage, ce qui était le cas pour ma CR-10, j’avais du resserrer les vis sous le plateau. Pour la Geeetech A30, j’ai eu de la chance le plateau était déjà très stable, donc je n’ai rien eu à faire de ce côté.

Sur la carte micro SD, on peut trouver 2 fichiers de test, j’en lance un sans trop savoir de quoi il s’agit, il s’agissait en fait d’un 3D Benchy, cela tombe bien car j’envisageai d’en imprimer un pour mes tests.

Geeetech propose également son propre slicer, mais j’ai une préférence pour Cura et Simplify 3D, donc je ne vais pas perdre de temps à l’essayer.

Voici donc ma première impression réalisée, avec le filament fourni avec l’imprimante sans trop savoir quels étaient les paramètres du gcode fourni, l’impression est correcte, j’ai eu une très bonne accroche dès le début, ce plateau est vraiment top.

Par contre j’ai l’impression d’avoir un peu de sous extrusion au niveau du « top layer », la surface n’est pas totalement pleine, il faudra que je trouve les bons réglages de coefficient d’extrusion avec mon slicer.

Pour la suite je me lance donc dans la configuration d’un profil sous Simplify3D, en partant sur la configuration d’une nouvelle imprimante « custom », je définis donc juste la taille du plateau et la présence d’un plateau chauffant. Je garde les autres paramètres par défaut.

Pour la seconde impression, je change de filament, en utilisant du PLA-S Owa de chez Kimya 3D, en général j’ai de très bon résultat avec ce filament sur mes autres imprimantes.

Un petit salamèche low poly en 300%, et remplissage à 0%, le rendu est vraiment top ! Je suis satisfait de ce résultat, beaucoup mieux que le benchy fourni sur la carte SD.

En explorant les fins fond de l’internet (en regardant sur le groupe facebook Geeetech), je tombe sur un profil Cura pour la Geeetech A30, je vais donc voir ce que ca donne.

Cette fois je vais utiliser du PLA bleu de la marque Geeetech, un 3D Benchy, à une température de 200°C. Le rendu est vraiment top !

Allez on a pas pris une imprimante XXL pour imprimer des 3D benchy en 200%, cela n’est pas sérieux… il est temps de voir ce que cette Geeetech A30 a dans le ventre.

Je décide donc d’imprimer une coupe du monde taille réelle (38cm), je définis un taux de remplissage de 7%, avec une hauteur de couche de 0.20mm. Cura m’indique 1 jour d’impression… C’est parti !

Après 30 heures, l’impression n’est pas encore totalement terminée, mais le rendu est vraiment top, je suis bluffé par la qualité d’impression de cette Geeetech A30.

En conclusion, j’étais un petit peu sceptique après l’impression du premier benchy, étant donné que c’était leur fichier de démo et leur échantillon de filament, on aurait pu penser que la qualité aurait été au maximum des capacités de l’imprimante, et le rendu était « correct » sans être extra-ordinaire.

Mais une fois son profil créé avec les bons réglages, cette imprimante est capable de sortir des pièces très propres ! Je suis surpris par le rendu. La qualité est similaire à ce que j’arrive à obtenir sur ma CR-10.

Seul bémol, elle est bruyante… en comparaison avec la CR-10 ou mes autres imprimantes, les ventilateurs sont assez bruyants, cela ne me gène pas dans la mesure où cette imprimante est dans un bureau séparé, mais n’espérez pas dormir à côté de cette imprimante qui tourne la nuit 😉

Les points positifs :
– Tarif intéressant pour cette surface d’impression, 430€, soit moins cher qu’une CR10S (en moyenne 499€)
– Surface d’impression légèrement plus élevé que la CR-10 (2cm de +, ça compte ?)
– Plateau « Super Plate » (équivalent ultrabase) fourni d’origine, soit une économie de 25€, par contre il est collé donc vous ne pourrez pas facilement l’enlever, et je n’ai pas encore vu où trouver cette plaque pour la remplacer, car à terme cela s’use quand même (point négatif).
– Assistant pour l’auto leveling, avec possibilité d’upgrade en automatique, avec l’ajout d’un module complémentaire.

Les points négatifs :
– La Geeetech A30 est bruyante, c’est vraiment dommage, ils ont économisé quelques euros sur la qualité des ventilateurs… J’ai contacté le support à ce sujet, ils ont prévu de mettre de nouveaux ventilateurs pour la prochaine révision de cette imprimante….
– Lecteur de carte micro SD, j’avoue sincèrement que je ne comprends pas l’intérêt de mettre un format « micro » au lieu de mettre un lecteur de carte SD classique, il faut utiliser un adaptateur pour brancher la carte sur un ordinateur, et ce format est assez « fragile », c’est bien pour laisser dans un smartphone, mais pas pour être manipulé tout le temps. Le problème est le même sur la CR-10.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

4 réponses sur “Test de la Geeetech A30 : Imprimante 3D grand format (CR-10 like)”

  1. Bonjour,
    Je viens d’acquérir cette GEEETECH A30 et j’en suis à mes premières impressions avec notamment ce petit Benchy en utilisant ce même PLA Geeetech bleu !… le rendu est pas trop mal pour une toute première impression.
    Je suis à la recherche des bons paramètres pour Cura et j’ai lu dans votre article que vous avez trouvé votre bonheur sur Facebook… mais de mon côté je n’ai rien trouvé. Pourriez vous partager votre trouvaille s’il vous plaît ?
    Je vous en remercie d’avance ! 😉
    A+

      1. Super !
        Merci pour votre réponse !
        J’essai ça demain et je vous fait un retour.
        J’ai imprimé 4 roues pour mettre en dessous du bed pour facilité le levelling en prenant des réglages Cura trouvés sur YouTube, le résultat n’est pas trop mal il y a juste la première couche qui n’est pas assez rempli où on y voit chaque passage de fil… sûrement un taux de remplissage pas optimisé mais je ne sais pas où modifier ceci… hâte d’être un peu plus à l’aise avec Cura et l’impression 3d en général ! 😉
        Merci encore… et très bon site au passage plein de bons articles !

  2. Et bien ce profil Cura pour la A30 est parfait ! Merci encore !
    J’ai juste eu un soucis avec Cura qui m’a changé pour je ne sais quel raison de paramètre (sans que je m’en rendre compte) ce qui a eu pour conséquence de me faire foirer deux impression… Cura m’avait modifié le diamètre de filament utilisé (2.85mm au lieu de 1.75mm) et la température du filament de la première couche (205°c au lieu de 210°c) … je cherche plus à comprendre les sauts d’humeur de certains logiciels… 🤣

Laisser un commentaire