Test des filaments SainSmart Pro-3 Series PLA et PETG

This post is also available in: English (Anglais)

SainSmart est une marque américaine qui vend du matériel électronique (Arduino, Raspberry, Imprimante 3D et filaments 3D). J’avais entendu parler de la qualité de leur filament TPU vendu sur Amazon, mais je vais tester aujourd’hui une nouvelle gamme de filament PLA et PETG, il s’agit de la gamme PRO-3.

Cette gamme n’est pas encore vendue sur Amazon, mais vous pouvez déjà la retrouver sur leur site internet.

Vendu en bobine de 1kg sur des bobines transparentes graduées pour mieux visualiser la quantité de filament restante, je vais vous présenter le filament  SainSmart PLA Pro3 en blanc, ainsi que le PETG violet. Au déballage les bobines sont très bien emballées avec un petit sachet anti-humidité. Ils ont soigné le packaging.

Test du filament SainSmart PLA PRO-3

Cette couleur blanche est vraiment très belle, un blanc « très blanc » et à première vue il semble de bonne qualité (pas cassant). La température d’impression recommandée pour ce PLA est très large, à partir de 185°C, jusqu’à 215°C, le plateau chauffant est facultatif, mais recommandé pour les grosses impressions (entre 40 et 60°C).

Pour démarrer, je vais simplement imprimer un 3D Benchy sur ma Creality CR-10, avec une température d’impression de 205°C, et plateau chauffant à 60°C pour une vitesse de 50mm/sec avec une hauteur de couche de 0.10mm.

Le résultat est impeccable, la couleur reste fidèle à la bobine, la pièce imprimée est également très résistance (remplissage à 10%).

Pour ma seconde impression, mon fils m’a réclamé un baby groot qu’il veut peindre lui même, ce filament blanc est donc l’occasion idéale pour ensuite pouvoir customiser la pièce imprimée ! Je garde les même paramètres d’impression, sauf la hauteur de couche que je passe à 0,15mm.

Résultat également très propre ! Ce blanc est vraiment très pur !

Avant d’essayer une impression sur une autre imprimante sans plateau chauffant, je refais également un stormtrooper en low-poly, mon fils ayant cassé celui que je lui avais fait la dernière fois avec une autre marque, l’avantage de l’impression 3D, quand ça casse il suffit juste de ré-imprimer 🙂

Idem  hauteur de couche en 0.15mm, à 205°C/60°C, nickel !

Et donc ultime test, des impressions sans plateau chauffant sur la Neva Magis de chez Dagoma, avec une température d’extrusion de 210°C. J’ai fait plusieurs impressions d’animaux « flex articulé », afin aussi de rester la résistance. Pas de problème de décollement au cours de l’impression malgré l’absence de plateau chauffant, super !

En première conclusion pour ce filament PLA, je suis plutôt satisfait du résultat, très facile à imprimer, aucune mauvaise odeur et une très bonne résistance, seul petit bémol, cette bobine est en théorie parfaitement enroulée d’après la fiche produit du fabricant, sans noeud. Mais j’ai pu constater à 2 reprises sur la bobine 2 couches de filaments qui se chevauchaient, avec une légère tension au déroulement, cela n’a pas bloqué mes impressions et j’ai utilisé pour l’instant environ 200g de la bobine, j’espère juste ne pas tomber sur d’autres noeuds plus importants, encore 800g pour en être sur 😉

Test du filament SainSmart PETG PRO-3

Au déballage, sans surprise on retrouve le même type de bobine transparente graduée pour le filament PETG SainSmart Pro 3.

La température d’extrusion recommandée pour ce filament est comprise entre 220°C et 250°C, il faut en théorie également un plateau chauffant, en « théorie » car sur le site du fabricant il est indiqué d’utiliser un plateau chauffant entre 0 et 50°C, mais généralement l’utilisation d’un plateau chauffant est indispensable pour du PETG. Je testerai peut-être à l’occasion sans plateau chauffant, mais pour ce test je vais partir sur une température de 70°C.

Pour ce filament, je vais utiliser mon Anycubic i3 mega, avec une température de 230°C pour la buse, et 70°C pour le plateau chauffant, j’augmente également ma rétraction pour éviter le phénomène de « stringing ».

Je ne suis pas pressé, et je souhaite obtenir la meilleure finition possible, je vais donc partir sur une hauteur de couche de 0.10mm.

Le résultat est impeccable, on peut très légèrement voir à travers la paroi le remplissage, c’est normal ce filament étant translucide, la surface est vraiment très belle et brillante, pour une première impression c’est plutôt pas mal.

C’est partie pour une seconde impression, et pour du filament translucide rien de tel qu’une impression de vase en mode « vase » (justement). Je garde la température à 230°C/70°C mais pour gagner un peu de temps je change la hauteur de couche à 0.15mm.

Le résultat également très satisfaisant, pas de défaut apparent, ni de trou, j’ai également fait un test en mettant de l’eau dans ce vase, et pas de fuite apparente. Même s’il n’y a qu’une seule paroi, il est assez rigide. Ce rendu brillant est vraiment top, ma femme a adorée ce joli petit vase.

J’en ai profité pour imprimer un autre modèle de vase

Le rendu est vraiment sympa, on ne voit pas trop les couches d’impression, et pourtant j’ai imprimé ce vase en 0.20mm (2 heure d’impression). Contrairement à la bobine de PLA, je n’ai pas constaté de « noeud » dans cette bobine, plutôt rassurant 😉

En conclusion, ces filaments PRO-3 de chez SainSmart sont vraiment très simple à imprimer, que ce soit le PLA ou le PETG. Nous avons ici des filaments de qualité que je n’hésiterai pas à racheter, en espérant pouvoir trouver ces filaments sur Amazon France à terme.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire