Test du graveur laser STUMP SingaSong/TwoTrees

Pour changer de l’impression 3D, je vais vous présenter un petit graveur laser vendu par la société SingaSong, qui peut être une machine complémentaire à une imprimante 3D pour vos projets DIY !

SingaSong est une marque chinoise qui fabrique également  des pièces d’imprimante 3D,  ils ont plusieurs références de graveur laser, dont le modèle STUMP que je vais vous présenter aujourd’hui, on trouve également cette même machine sous la marque TwoTrees, les 2 marques appartenant à la même société.

Il existe plusieurs versions avec des lasers plus ou moins puissant, aujourd’hui nous allons parler de la  version 2,5W, n’espérez pas faire des découpes avec ce type de laser, il est destiné à la gravure (marquage) sur bois principalement, ou d’autres matériaux, comme le cuir par exemple.

Sa surface de travail est de 17x20cm, il équipé d’un écran tactile, et d’un lecteur de carte SD, vous pouvez donc graver en mode offline.

Concernant la partie logicielle, il faudra utiliser un logiciel comme LaserGRBL, qui est gratuit, compatible Windows uniquement.

Continuons avec le déballage de la machine

La machine est relativement simple à assembler, comptez une 20aine de minute, livré avec un cable d’alimentation pour la France, une paire de lunettes de protection, ainsi qu’une feuille de carton pour faire vos premiers essais de gravures.


La machine est très légère, vous pourrez donc facilement la transporter.
L’interface de l’écran tactile est facile à comprendre, même si elle est en anglais, vous avez une fonction « home » pour repositionner la tête à son point d’origine, et il suffit simplement de choisir « Carving » pour sélectionner le fichier à graver sur la carte SD.

La partie la plus délicate est de bien positionner votre support, pour que la gravure démarre au bon endroit 🙂


Attention, la manipulation de ce type de graveur est dangereux sans lunettes de protection, vous pourriez endommager votre vue si vous regardez le laser en action sans lunettes.

Voici à quoi ressemble l’interface du logiciel, disponible également en français.

Désolé je n’ai pas plus de captures de l’interface, travaillant principalement sous Mac, j’ai du emprunter la machine de ma femme pour faire les premiers essais de cette machine, et j’ai oublié d’en faire des captures… Il faut que je songe à m’installer une machine sous Windows à terme si je veux pouvoir exploiter cette machine, ou si vous connaissez des alternatives sous Mac je suis preneur !

Voici une petite vidéo du graveur en fonctionnement, la machine est relativement silencieuse, et la gravure rapide, il est possible de définir plusieurs « pass » lors d’une gravure, si vous voulez tentez de faire de la découpe par exemple…

Pour conclure (oui déjà), ce test était relativement rapide, le temps que je finisse de me paramétrer une machine sous Windows pour pouvoir faire des tests plus poussés, c’est vraiment dommage que le logiciel LaserGRBL ne soit pas compatible Mac…

La machine est vraiment simple à assembler, et le logiciel simple à prendre en main, le tarif de la bête à partir de 120€ selon la puissance du laser choisi, cela reste relativement abordable, une autre référence avec une plus grande surface de travail (40x30cm) est également disponible, à assembler entièrement, toujours dans la même gamme de prix, mais sans écran tactile et la nécessité de laisser votre ordinateur connecté pendant la gravure (on peut y installer un écran en option).

Je trouve cette machine très intéressante, il s’agit de mon tout premier graveur laser, reste maintenant à faire plus de tests, sur d’autres matériaux !

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Laisser un commentaire