Elegoo Mars 2 Pro : test de la nouvelle imprimante résine monochrome

This post is also available in: English (Anglais) Deutsch (Allemand)

En 2019 Elegoo a boulversé le marché des imprimantes résines en sortant la Elegoo Mars, une imprimante à moins de 250€, alors que les machines concurrentes se vendaient entre 350€ et 500€. Je vais vous présenter aujourd’hui leur dernier modèle la Mars 2 Pro.


Depuis le marché continue d’évoluer, avec de nouveaux modèles, proposant quelques améliorations, comme la Mars Pro équipée d’un filtre à charbon pour réduire le niveau d’odeur, et maintenant la Mars 2 Pro avec un nouvel écran LCD Monochrome permettant une impression 3 à 4 fois plus rapide, et une durée de vie de l’écran de plus de 2000 heures (contre 500-600h pour la Mars de première génération).

Victime de son succès la Mars 2 Pro est relativement difficile à se procurer depuis sa sortie, Elegoo continue d’envoyer chaque semaine du nouveau stock vers les entrepôts Amazon, mais elles partent très vite. Certains préfèrent d’ailleurs se procurer la machine via AliExpress. [Update déc. 2020 : le stock de Mars 2 Pro semble maintenant s’être stabilisé]

Concernant le tarif, cette machine est vendue 299€, hors période de promotion, soit environ une cinquantaine d’Euros de plus que la Mars Pro.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’impression résine, et qui hésitent avec une imprimante 3D FDM, voici quelques avantages/différences :

Différences impression résine / impression FDM :
– En FDM vous utilisez des bobines de filament comme consommable, la tête fait fondre le plastique et dépose le filament couche par couche.
– En résine, vous utilisez de la résine liquide comme consommable, une lumière UV qui passe à travers un LCD va faire durcir votre résine couche par couche.

Avantages de la résine par rapport à une imprimante FDM :
– Le niveau de détail est beaucoup plus précis, on ne voit pas les couches d’impression à l’oeil nu
– L’impression est beaucoup plus silencieuse qu’une impression FDM
– La machine est déjà totalement assemblée, et prend peu de place
– Relativement facile à prendre en main, beaucoup moins de maintenance qu’une imprimante FDM

Inconvénients de la résine par rapport à l’impression FDM :
– La résine est relativement nocive, et certaines résines peuvent dégager une forte odeur, il faudra éviter d’imprimer dans une pièce de vie, et bien aérer.
– Le plateau est beaucoup plus petit qu’une imprimante FDM, vous serez donc limité par cette taille, il faudra découper votre modèle
– Il y aura beaucoup d’accessoires complémentaires à avoir, pour la phase de post-traitement/nettoyage de votre pièce, il faudra nettoyer les pièces soit manuellement, soit à l’aide de machine type « wash&cure », et il faudra repasser votre modèle imprimé à la lampe UV pour durcir totalement votre impression.

Après cette petite parenthèse, repassons à notre test de cette Elegoo Mars 2 Pro !

Fonctionnalités de la Elegoo Mars 2 Pro :
– Ecran LCD Monochrome
– Surface d’impression de 129x80mm avec une hauteur d’impression de 160mm
– Filtre à charbon intégré, pour filtrer les odeurs de la résine (avec join d’étanchéité pour le couvercle)
– Port USB pour lecture de clé USB
– Compatible avec ChiTuBox (logiciel Slicer pour imprimantes résines)

Différences majeures entre la Elegoo Mars et Mars 2 Pro
La principale nouveauté se situe au niveau de l’écran LCD, de type monochrome, qui permet donc une impression beaucoup plus rapide.
Il faut savoir que l’écran LCD (celui qui laisse passer les lumières UV sous le bac de résine) est un consommable qu’il faudra remplacer régulièrement.
Avec un écran LCD ancienne génération, il faut le remplacer environ toutes les 500 heures. Avec un écran Monochrome, environ toutes les 2000 heures (cela correspond à environ 1 an d’utilisation si vous imprimez 40 heures par semaine).

Autre différence, le plateau de la Mars 2 Pro est un peu plus grand, 129x80mm contre 115x65mm pour la Mars Pro.

D’aspect de l’extérieur les 2 machines sont identiques.

Passons au déballage de la machine
Update de décembre 2020, mise à jour de l’article pour l’unboxing de la machine que j’avais filmé mais oublié sur mon téléphone 😉

A noter qu’il n’y a pas de résine fournie avec l’imprimante, il faudra donc penser à acheter une bouteille !

Première impression avec la Mars 2 Pro

Avant de vous lancer, il faudra impérativement effectuer le réglage du plateau, afin de le mettre à niveau, la notice explique relativement bien cette étape, que vous pouvez effectuer à l’aide d’une feuille de papier, ou avec le bac à résine installé (vide). UPDATE: vous pouvez visualiser la manipulation sur la vidéo ajoutée ci dessus.

Avant de lancer votre première véritable impression (votre propre fichier), je vous conseille d’imprimer le fichier exemple fourni sur la clé USB, les fameuses « tour de test Elegoo », cela vous permettra de vous assurer du bon fonctionnement de la machine. Comptez environ 3 heures pour les imprimer.

Voici les miennes :

Comme vous pouvez le constater le rendu est vraiment très propre, avec de la résine de la marque Elegoo.

Configuration du Slicer ChiTuBox pour la Mars 2 Pro

ChiTuBox est sans doute un des logiciels les plus populaires aujourd’hui pour l’impression résine, il est compatible avec de nombreuses machines, comme les Photons d’Anycubic ou encore les imprimantes résine de chez Creality.
Il est donc bien entendu compatible avec la Mars 2 Pro, ainsi que toutes autres machines de chez Elegoo (La Mars, Saturn, etc…).

La configuration est vraiment très simple, il suffit d’ajouter une nouvelle machine.

Au niveau des réglages, je garde la configuration par défaut, en changeant juste le réglage des supports en « épais ».

Vous noterez que la pièce a été inclinée d’environ 30°, ceci afin d’éviter que la pièce ne se décolle pendant l’impression avec l’effet de « succion ».


Différence du temps d’impression estimé entre la Mars Pro et Mars 2 Pro.
A gauche, avec la Mars 2 Pro avec un temps estimé de 2h48, à droite la Mars Pro avec un temps d’impression estimé de 4h58.

Vous remarquerez donc qu’on ne divise pas le temps d’impression par 3 ou 4, en réalité on a bien divisé le temps d’exposition de chaque couche, en passant de 7sec (sur la Pro) à 2sec (sur la 2 Pro), mais le temps de « pause »  ainsi que le temps de levage, entre chaque couche reste le même, et cela est relativement lent, on gagne tout de même 2 heures sur ce type d’impression, et sur une impression plus grande le gain serait encore plus intéressant.

Voilà le résultat de cette impression, c’est vraiment très propre, la qualité d’impression est similaire aux Mars et Mars Pro.

Résine de la marque Nova3D, waterwashable, avec 2sec de temps d’exposition.


Voici quelques autres impressions réalisées avec la Mars 2 Pro, le niveau de détails est vraiment impressionnant comparé à une impression FDM.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour conclure

En conclusion si vous hésitez entre la Mars / Mars Pro ou encore Mars 2 Pro, vous ne verrez aucune différence en terme de qualité d’impression. Les différences se situent surtout au niveau du confort (moins d’odeur) ou de la vitesse d’impression, et bien entendu le prix.

On peut trouver maintenant la Mars première génération autour de 200€, la Mars Pro à environ 250€ et la Mars 2 Pro à 299€.

Je suis un grand fan de ces machines Elegoo, qui fonctionnent parfaitement, je recommande donc sans hésitez ces machines si vous cherchez à imprimer des modèles avec de petits détails, ou en complément avec votre imprimante FDM.

Accessoire intéressant pour la Mars 2 Pro

Petite mise à jour de l’article pour ajouter un accessoire intéressant pour la Mars Pro/2 Pro, proposé par le fabricant Sovol 3D. Ce VAT en métal avec 2 couvercles silicones pour protéger votre résine. Il est toujours intéressant d’avoir plusieurs VAT si vous voulez changer régulièrement de couleurs de résine, en conservant la résine dans le VAT pour gagner de temps 🙂

Testé et approuvé avec la Mars 2 Pro, ce bac s’adapte parfaitement à la taille.

 

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Laisser un commentaire