Filament PLA+ Sunlu, test de la gamme complète (ou presque)

This post is also available in: English Deutsch

Je vais vous présenter aujourd’hui le PLA+ de la marque Sunlu 3D, fabricant chinois, vendu sur Amazon. Leur gamme est très complète que ce soit en terme de couleurs mais aussi de matière (PLA+, ABS+, PETG+, TPU, Wood, Carbon fiber), on compte plus de 30 références disponibles.


Vous vous demandez peut-être pourquoi ce « + » ? Et quelle est la différence entre le PLA et PLA+, est-ce plus compliqué à imprimer ?Le PLA+ est aussi simple à imprimer que le PLA, il faudra cependant utiliser une température d’extrusion plus élevée, le minimum recommandé pour le filament Sunlu étant 205°, contre 190° en général pour du filament PLA classique. Pas de différence concernant la température du plateau, vous pouvez d’ailleurs aussi l’imprimer sans plateau chauffant. Le PLA+ Sunlu est également plus résistant que du PLA. Inutile d’utiliser un caisson ou réduire la ventilation, au final il s’imprime exactement comme du PLA, en augmentant un peu la température.

Combien coûte ce filament ? En général vendu autour de 20€ le kilo sur Amazon pour du filament en 1,75mm, on le trouve cependant assez régulièrement en vente flash Amazon autour de 16€. Dans tous les cas le tarif est plus intéressant que du Ice Filament par exemple (vendu en bobine de 750g).

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’utilise ce filament Sunlu, qui est devenu aujourd’hui mon filament préféré que j’utilise le plus, quelque soit la surface d’impression utilisé (Ultrabase, Polypopylène, Ziflex, PEI, buildtak…) j’ai toujours eu une très bonne accroche et de rare warping.

J’imprime en général à 215°C et 60° pour le plateau, mais vous constaterez sur ces tours de température, que le résultat reste propre sur la plage de température comprise entre 190-230°C.

Voilà un premier résultat d’impression, avec le PLA+ White (ivory), c’est un de mes coloris préféré, avec un effet un peu satiné, du même type que les échantillons que Creality fournit avec ses imprimantes. Le résultat est vraiment très propre et lisse, imprimé avec une hauteur de couche de 0.15mm sur l’imprimante Artillery 3D X1 et plateau polypropylène.

Un deuxième résultat d’impression, cette fois-ci sur la Ender3 Pro, avec un plateau Ziflex, Couleur PLA+ Yellow, certains impriment cet octopus articulé avec une jupe, mais ici je n’en ai pas eu besoin, j’ai eu une très bonne accroche. Impression avec une hauteur de couche de 0.15mm à 215°C.

Même résultat avec le plateau magnétique original sur la Ender3 pro

Autre impression, cette fois-ci sur l’imprimante FYSETC Prusa MK3 (une copie de la prusa originale), avec surface PEI. Couleur PLA+ Silver, en 0.15mm à 215°, cette couleur silver est vraiment magnifique, aucun soucis d’accroche sur le PEI (sans colle).

Le même fichier, mais cette fois-ci avec le PLA+ Black sur la Creality Ender 5, toujours en 0.15mm à 215°C, le résultat est également très bon.

Ayant (presque) tous les coloris de la gamme PLA+ Sunlu, voici donc une vue d’ensemble, les bustes deadpool ont été imprimé sur le Clone Mk3 FYSETC, avec une hauteur de couche de 0.20mm, et les octopus articulés sur la Ender3 Pro.


J’ai également pu tester leur PLA transparent, qui donne un effet vraiment très sympa, imprimé avec une hauteur de couche de 0.15mm sur la Artillery 3D X1.


Enfin une impression cette fois ci beaucoup plus longue, en 0,15mm pour environ 500g de filament avec le PLA+ White Ivory, de quoi tester la fiabilité de ce filament pour de longue impression (noeuds, bouchage de buse…). Je n’ai rencontré aucun problème pour cette impression qui aura duré 39 heures, imprimée sur la nouvelle Sovol 3D SV01 (imprimante en cours de beta test).

J’ai encore une bobine de Sunlu Wood et une Carbon fiber sous le coude à essayer, cela fera l’objet d’un prochain article !

Dans l’ensemble je suis très satisfait de cette marque, j’ai pu imprimer toutes les couleurs en utilisant toujours les même paramètres d’impression. J’ai du vider une dizaine de bobine jusqu’à maintenant et je n’ai jamais rencontré de problème noeud.

En parlant de noeud, Sunlu a pu me communiquer une évolution en cours de leur produit, ils ont récemment changer leur processus d’enroulement des bobines, avec un enroulement parfait « tangle free ». Voici quelques photos en avant première 🙂

4 réponses sur “Filament PLA+ Sunlu, test de la gamme complète (ou presque)”

  1. Bonsoir où bonjour,

    j’ai une bobine de pla+ de chez Sunlu silk red candy dandy et un pla orange de chez geeetech
    il m’est impossible de sortir une pièce
    j’ai tester des température de 200° à 240° bed à 60°
    buse 0,4 et 0,6 et rien a faire ma buse se bouche continuellement
    j’ai tout démonter une dizaine de fois depuis le 12 mars et ma buse ne cesse de se boucher
    en retirant le filament il y a comme des fils a l’extrémité
    je ne sais vraiment plus quoi faire avec ces 2 bobines de filament
    merci pour votre aide
    Victor

  2. Bonjour

    Il est clair que vous vous adressez à un influenceur qui a touché ses « intéressements » pour son article et qui n’en a rien à foutre de vos problèmes avec ce filament de merde !!!!!!!
    J’ai, évidemment les mêmes problèmes que vous……

    1. il m’arrive parfois d’oublier de répondre à des commentaires par manque de temps, le mois de mars a été très surchargé avec mon hébergeur (OVH) qui a perdu mes données lors d’un incendie, j’ai du reconstruire une grosse partie de mes articles, et tous les commentaires ont été perdu, vous auriez pu voir que de nombreux utilisateurs utilisant ce filament en sont satisfait également.

      J’ai énormément de membres qui utilisent cette marque depuis 2 ans, et en sont très content, après cet article date un peu, je n’ai pas testé les dernières couleurs (candy, ou silk…), et d’une imprimante à une autre les problèmes peuvent être différent, cela arrive parfois qu’une bobine soit de mauvaise qualité (humidité ou mauvais enroulement), il suffit généralement de contacter le SAV du vendeur et ils en enverront une gratuitement.

      Et concernant le « con » d’influenceur dont vous m’insultez, déjà je n’ai jamais été payé pour créer du contenu, les marques peuvent m’envoyer leur produit (souvent gratuitement) mais si le produit est mauvais je n’en parle tout simplement pas, car je n’ai pas de temps à perdre à essayer moi même un mauvais produit sur lequel je vais passer des heures à tenter d’obtenir un résultat acceptable, et aussi pour éviter ce genre de problème de membre mécontent qui viendrait me contacter pour solliciter de l’aide.
      Et puis généralement ceux qui veulent vraiment me contacter pour demander de l’aide le font via mes réseaux sociaux (facebook ou autre), et j’en ai déjà aidé beaucoup de cette manière… Le problème vient souvent de la machine et du manque d’expérience dans l’impression 3D.

  3. Merci pour ce test que je considère comme étant d’une fiabilité absolue.
    (Je m’adresse à Victor, pas à ce con d’influenceur qui n’a pas eu la politesse de lui répondre !!!)

Laisser un commentaire