Sovol SV06 : test en avant-première de la nouvelle imprimante 3D

This post is also available in: English Deutsch

J’ai eu la chance il y a quelques semaines de recevoir une nouvelle imprimante 3D, la SV06, la toute nouvelle imprimante du fabricant chinois Sovol, un test que j’ai du garder confidentiel jusqu’à aujourd’hui. Alors que vaut cette imprimante ?

Acheter la SV06

Pré-commande SV06

Sovol m’avait présenté leur projet de nouvelle machine il y a quelques mois, un nouveau design inspiré des machines plus haut de gamme, avec des composants intégralement développés par leurs ingénieurs (fini les cartes mères et composants Creality), avec comme objectif de proposer une machine à tarif très abordable.

J’avais trouvé le concept intéressant et j’étais impatient de pouvoir tester cette nouvelle machine. Machine reçue début septembre, il fallait donc que teste cette imprimante en toute discrétion, en tant que Beta testeur, afin de leur faire un retour utilisateur, leur signaler les éventuels problèmes rencontrés, et leur faire part de suggestions d’améliorations.

A noter que l’imprimante que j’ai reçue, peut être légèrement différente de la version finale, nous verrons à la fin de ce test les améliorations déjà prévues pour la machine que vous pourriez être fortement tenter de commander !

Avant d’aller plus loin dans ce test, parlons tout de suite du tarif de l’imprimante, et de sa disponibilité. La sortie officielle de la SV06 est annoncée pour le 10 octobre (soit demain si vous lisez cet article le jour de sa publication), avec dans un premier temps 200 unités disponibles, en pré-commande au tarif de 199$ (soit environ 205€). Les machines seront envoyées dans un premier temps vers les différents entrepôts de Sovol (Américain, Européen…), et seront donc expédiées à partir d’un entrepôt de votre région, donc pas d’expédition à partir de la Chine, et pas de frais de douane supplémentaire à prévoir.

Une fois ce premier lot de 200 unités épuisé, le prix passera à 239$ pour les 500 prochaines unités, pour ensuite passer à 299$ tarif hors promotion.

Le prix de la pré-commande à 199$ est donc très attractif, pour cette imprimante 3D Ender 3 like. D’ailleurs s’agit-il vraiment d’une Ender like ?

La Sovol SV06, n’a finalement de l’Ender 3, que le prix… soit un tarif d’entrée de gamme, mais sur la fiche technique, nous pouvons très vite constater que la SV06 est bien plus haut de gamme qu’une Ender 3, nous pourrions presque parler d’une Prusa MK3 like… et oui carrément, une machine bien plus haut de gamme !

Fiche technique de la SV06

  • Surface d’impression 220x220x250mm
  • Extrudeur direct drive + hotend full métal (impression jusqu’à 300°C)
  • Carte mère Sovol silencieuse 32 bits avec drivers TMC2209 sensorless
  • Capteur d’auto-nivellement inductif
  • Plateau métal flexible avec surface PEI texturé
  • Guidage axe X/Y/Z sur tige, avec double moteur pour l’axe Z
  • Tendeur de courroie sur l’axe X et Y
  • Reprise d’impression en cas de coupure

    La SV06 est une imprimante 3D en direct drive avec un extrudeur « all metal planetary » intégralement repensé, avec un rapport d’entraînement plus élevé et un moteur plus léger, offrant une plus grande précision d’extrusion.

    Grosse nouveauté sur cette SV06, Sovol a choisi d’équiper cette machine de guidage sur tige comme la Prusa originale, contrairement aux autres machines Sovol qui sont en guidage v-slot, pas d’excentrique à régler sur cette machine donc, ni de roue à remplacer sur le long terme.

    Pour le capteur d’auto-nivellement, nous avons un capteur inductif, qui ressemble fortement à une sonde PINDA équipant la Prusa MK3 originale, nous verrons lors de ce test l’efficacité de ce capteur, qui ne fonctionnera par contre qu’avec des plateaux en métal.

    Pas de capteur de fin de course pour les axes X et Y, cette SV06 détectera la fin de course en « sensorless », fonctionnalité qu’on retrouve également sur la Prusa Originale.

    Déballage et assemblage de la SV06

    A noter, que l’emballage de la version finale pour la SV06 a été optimisé depuis la version beta, donc la taille de votre colis risque d’être différente.

    Au déballage on retrouve une imprimante 3D partiellement assemblée, une notice d’assemblage avec des accessoires habituels, à première vue la machine a l’air relativement simple à assembler, pas besoin d’être un grand bricoleur pour assembler la bête !


Pour l’assemblage, quelques vis pour fixer les 2 parties principales de la structure, l’extrudeur direct drive à fixer sur le chariot de l’axe X, et quelques câble à brancher, et vous serez prêt à imprimer ! Pour ma part il m’aura fallu 12min pour assembler la SV06, c’était vraiment très simple, même si vous débutez en impression 3D vous devriez facilement vous y retrouver.

Contrairement aux autres machines Sovol, toute la partie électronique et alimentation est externalisée sur les côtés de l’imprimante (tout comme la Prusa Originale)

Première impression avec la Sovol SV06

Avant de démarrer votre première impression, il sera nécessaire de lancer le calibrage de la machine, il faudra en premier lancer l’alignement automatique de l’axe Z (option « Auto-Z align »), qui va permettre de rendre le chariot et l’extrudeur bien parallèle au plateau, et synchroniser les 2 moteurs de l’axe Z. Ensuite il faudra lancer l’auto-nivellement du plateau (option « Level Bed »), en terminant par le réglage du Z-offset, la procédure devrait prendre 2 minutes, tout est bien expliqué sur la notice.


Une fois ces réglages terminés, il est fortement conseillé de lancer le modèle de test fourni sur la carte micro-SD fourni avec la machine, ceci permet de s’assurer du bon fonctionnement de l’imprimante, comptez environ 2 heures d’impression pour cette impression.


Le résultat est vraiment très satisfaisant, j’ai eu une bonne accroche au plateau, et aucun défaut visible sur ce modèle, c’est un bon début pour ce test.

Utilisation de Prusa Slicer avec la SV06

L’imprimante n’étant pas encore officiellement sortie, il n’y a bien entendu encore aucun profil disponible officiel sur Cura, ou autre Slicer (Sovol fournit un profil Cura sur la carte micro SD), ayant une préférence pour Prusa Slicer, j’ai donc effectué mes tests sous ce Slicer. Je suis parti d’un profil « beta » pour la Creality Ender 3 S1, s’agissant d’une machine relativement proche de cette SV06 (direct drive, avec même surface d’impression).


Très bonne première couche, impression avec une hauteur de couche de 0.16mm, avec un très bon rendu final, je vais donc pouvoir garder ce profil par défaut sans aucun ajustement pour la suite de mon test.



Autres impressions avec la Sovol SV06

Afin de tester la bonne accroche sur l’intégralité du plateau, voici une impression de serpent articulé, avec du PLA Rainbow de chez Eryone. Impression avec une hauteur de couche de 0.16mm, résultat très satisfaisant.


Pour la suite du test, l’impression d’un Pikachu avec du PLA+ de chez Sunlu, avec une petite zone de support à l’arrière, le rendu est vraiment très bon, avec une surface très lisse, je n’ai eu aucun difficulté à retirer les supports.


L’impression suivante, malheureusement incomplète, j’ai été un peu trop optimiste sur la quantité de filament restant de ma bobine… et je n’avais plus de bobine de PLA blanc pour reprendre la suite de cette impression. Pourtant le résultat était parfait !


J’ai donc repris le même modèle, avec cette fois ci du filament rouge galaxie de chez Eyrone, avec une hauteur de couche de 0,20mm, l’une de mes impressions préférées réalisées avec la SV06.

Pour la suite, je conserve cette bobine, pour imprimer un petit buste deadpool également en 0,20mm, également un très bon rendu.


Après avoir testé du PLA, il est maintenant temps d’essayer d’autres matières, voici donc une première impression avec du PETG (de chez Sunlu), un peu de cheveux d’anges (stringing) sur cette impression, mais le résultat reste satisfaisant pour une première impression avec un profil par défaut (impression à 245°C).


Enfin pour terminer ces tests d’impression, une impression en TPU (marque Sovol), après un échec d’impression avec une température à priori trop basse (220°C), j’ai pu finalement imprimer cette étoile à 250°C en réduisant la vitesse à 30mm/sec. Très bonne première couche et également bon résultat final.

Acheter la SV06

Pré-commande SV06

Cod.e : SV063DST
Pour conclure, que pouvons-nous dire sur cette SV06 ?

Merci à Sovol de m’avoir laissé tester cette version beta avant la sortie officielle. Ce n’est pas la première fois qu’un fabricant m’envoie une imprimante en version « Beta », et cela ne se passe pas toujours très bien… J’attendais avec impatience cette SV06, en espérant ne pas rencontrer trop de problème, et finalement j’ai agréablement été surpris par cette machine.

Son point fort ? Tout d’abord son prix, à 199$ pour les 200 premières unités en pré-commande, ce tarif est vraiment très agressif, quand on regarde la fiche technique de cette machine, qu’on pourrait comparer à la nouvelle Ender 3 S1 (à 350€), ou même à une Prusa MK3 (à plus de 800€), si vous avez l’occasion de la pré-commander, vous pouvez y aller sans hésiter !

Imprimante 3D très fiable, surtout pour une version beta, une qualité d’impression vraiment très satisfaisante.

Ses points faibles ? J’en ai trouvé qu’un seul, la tresse de gainage utilisée pour le câble du plateau, qui a tendance à toucher la partie arrière du châssis et faire un petit bruit de frottement, Sovol m’a annoncé déjà avoir résolu ce problème, en utilisant un autre type de gaine.

Attention il risque d’y avoir une très forte demande, démarrage de la vente le 10 octobre, à partir de 18h00 (heure française)



Laisser un commentaire