Elegoo Mars, Test de l’imprimante résine à seulement 249€ !

This post is also available in: English (Anglais)

Après de nombreux tests d’imprimantes type FDM, je découvre enfin l’impression résine !

Je vais vous parler aujourd’hui de l’imprimante Elegoo Mars, une imprimante de type LCD UV, cette imprimante commence à devenir très populaire depuis quelques semaines, car elle est proposée actuellement à un tarif très attractif, à 249€ via Amazon France !

C’est vrai que jusqu’à aujourd’hui, je ne m’étais pas vraiment intéressé à l’impression résine, car les tarifs restaient assez élevés, surtout les consommables avec des bouteilles de 500mL de résine à plus de 40€, et des imprimantes à 400-500€ pour une toute petite surface d’impression.

Plusieurs acteurs sur le marché commencent à proposer des imprimantes résines à tarif attractif, à moins de 300€, et on peut également trouver de plus en plus de résine à tarif intéressant, il est fréquent de voir des ventes flash autour de 20-25€ sur Amazon (allemagne), ou de la résine à moins de 15€ sur ebay, de quoi commencer à s’intéresser à cette technologie !

LCD, DLP, SLA, il existe plusieurs technologie résine, je ne vais pas rentrer dans le détail, mais la Mars dont je vous parle aujourd’hui est une imprimante de type LCD, c’est à dire qu’elle exploite un écran LCD comme celui d’un smartphone, la résine utilisée est une résine qui durcie à la lumière ultraviolet, et c’est donc cet écran LCD qui va diffuser cette lumière UV sous forme d’image couche par couche.

Je ne vais pas dire que mon expérience avec la Mars est ma toute première expérience résine, puisque j’ai reçu 2 semaines avant la Anycubic Photon S, je teste donc les 2 machines en même temps, mais j’ai trouvé plus intéressant de vous parler de la Mars en premier !

Avant de continuer, Elegoo ? Qui sont-ils ? Il s’agit d’un fabricant chinois qui est surtout spécialisé dans le matériel électronique Arduino, ils ont déjà commercialisé d’autres imprimantes, mais de type FDM, qui étaient principalement des machines d’autres fabricants mais re-brandé, ils étaient par exemple revendeur de la Ender3 fabriqué par Creality mais avec leur marque Elegoo.

La Mars est leur première imprimante originale, qui n’est pas une machine re-brandée, initialement annoncée en 2017, il leur aura fallu donc 2 ans pour développer cette machine.

Est-ce que la Mars est mieux qu’une Photon (S) ?

On m’a posé plusieurs fois cette question sur les réseaux sociaux, sur le papier les caractéristiques sont très proches, d’ailleurs elles exploitent toutes les deux la même carte mère du fabricant ChiTu. Pour une surface d’impression quasiment identique, et la même résolution LCD (qui détermine la précision/qualité d’impression) le tarif de la Mars est vraiment très attractif, 249€ pou la mars, contre 300/350€ pour la Photon ou 500€ la Photon S (selon les promotions).

La qualité d’impression sera donc la même, la Photon S intègre un filtre à charbon pour réduire le niveau d’odeur de la résine et elle est légèrement plus silencieuse mais elle est deux fois plus cher que la Mars, à vous de juger !

Caractéristiques de la Mars :

Technologie d’impression : LED Display Photocuring
– Source UV : UV Integrated Light(wavelength 405nm)
– Résolution XY : 0.047mm(2560*1440)
Précision axe Z : 0.00125mm
Hauteur de couche : 0.01-0.2mm
Vitesse d’impression : 22.5mm/h
Puissance : 110-220V, 12V5A 60W
Surface d’impression : 11.98cm (L) x 6.8cm(P) x 15.5cm(H)

Il est peut-être temps de voir maintenant ce dont cette machine est capable !

 

Commençons d’abord par le fameux « unboxing » et son assemblage, déjà le premier point positif c’est que la machine est déjà totalement assemblée, contrairement à la plupart des FDM, la machine est donc prête à l’emploi au déballage, sous condition que vous n’ayez pas oublié d’acheter de la résine ! Car oui malheureusement il n’y a pas d’échantillon de résine fournie avec la machine, premier point négatif donc… Pensez à vérifier au moment de votre achat sur Amazon si une bouteille de résine n’est pas proposée à tarif réduit ou offerte avec la machine !

 

Plusieurs accessoires sont fournis, notamment des gants, masque, spatule en plastique, filtres…. il faudra prendre en compte que tous ces accessoires sont des consommables qu’il faudra acheter en complément de la résine !

Effectivement la résine étant un produit toxique, il est fortement conseillé d’utiliser des gants en la manipulant, et aussi de mettre un masque, des lunettes également ne serait pas du luxe !

Autre consommable à prévoir, de l’alcool (IPA, à bruler, ménager…) pour nettoyer vos impressions, et enlever la résine restantes sur vos pièces.

Enfin dernier accessoire facultatif cette ci, une lampe à UV, qui va permettre de faire durcir davantage votre pièce après impression, cela est facultatif car vous pouvez aussi simplement la mettre au soleil et laisser agir les rayons UV du soleil !

Oui cela fait beaucoup d’accessoires à prévoir, il faudra toujours bien nettoyer vos pièces, un post traitement qui peut faire peur ou sembler pénible, mais au final lorsque vous verrez la qualité de vos impressions vous oublierez vites ces petits inconvénients !

Passons à la première mise en service, je vous ai fait une petite vidéo, il s’agit de ma toute première utilisation, pour laquelle je regarde donc la notice en même temps !

La procédure est assez simple, tout d’abord après avoir enlevé les différents films de protection, il vous faudra régler le niveau du plateau (comme sur une FDM), cette procédure est assez simple, cela consiste à dévisser les vis présentes au niveau de la rotule du plateau pour que celui-ci puisse s’orienter librement, puis de lancer via le menu de l’écran la fonction « auto home », un capteur va automatiquement détecter le bon positionnement du plateau, il faudra ensuite bien maintenir le plateau et resserer les vis de la rotule.
ATTENTION, ne faites pas d’autohome si vous n’avez pas desséré les vis, vous pourriez casser la dalle LCD si le plateau n’est pas droit !

Vous pouvez faire cette première manipulation soit en laissant le bac à résine vide, ou soit en mettant une feuille de papier.

Une fois cette opération terminée, vous pourrez lancer la première impression ! Après avoir secoué la bouteille de résine, vous pouvez remplir d’environ 1/3 le bac, et je vous conseille d’imprimer en premier le fichier d’exemple « Rock » fourni avec l’imprimante!

 

Voilà pour ma première impression, le résultat est juste impressionnant, et cela sans avoir faire de réglages complexes, 10min après déballage !

Concernant le temps d’impression, il faudra compter environ 5 heures pour cette pièce d’exemple, d’ailleurs d’une manière générale vous pouvez considérer 1h d’impression par centimètre de hauteur, quelque soit le niveau de remplissage du plateau, si vous imprimez avec une hauteur de couche de 0.05mm.

Voilà donc pour la toute première utilisation de la Mars, pour un débutant total ! Finalement plus simple que ce que j’imaginais.

Et maintenant pour imprimer d’autres modèles ?

Le fonctionnement est similaire à l’impression FDM, il vous faudra un logiciel de tranchage (slicer) et un fichier STL, les même fichiers que ceux qu’on peut utiliser sur une imprimante FDM sont entièrement compatible ! Pour le slicer, on ne va pas utiliser Cura, ni S3D, mais il faudra utiliser un logiciel dédié à l’impression résine, celui fourni par Elegoo s’appelle ChiTubox, on peut d’ailleurs utiliser ce logiciel pour la Photon ou d’autres imprimantes du même type.

Le logiciel ChiTubox est assez bien fait, disponible en français et facile à utiliser, je ne vais pas vous faire un tuto complet sur ChiTubox maintenant, il faudra juste garder à l’esprit que généralement il faudra incliner vos pièces de 30-45° avec des supports, vous pourrez également évider vos pièces (les rendre creuse) directement dans le logiciel pour consommer moins de résine durant vos impressions.

Voilà quelques exemples d’impressions que j’ai pu réaliser avec la Elegoo Mars.

Impression réalisé avec la résine Red de la marque Elegoo, environ 2 heures d’impression avec une hauteur de couche de 0.05mm.

Impressions réalisées avec la Résine Yellow Elegoo mars, moins d’1h30 pour ces 2 impressions, toujours en 0.05mm.

Impression avec la résine Grey Elegoo Mars, toujours avec une hauteur de couche de 0.05mm, environ 2h30 d’impression, le détail est impressionnant !
Environ 2,5mL de résine pour imprimer cette pièce.

 

Impression d’un actopus articlé, réduit à 70% pour qu’il puisse rentrer sur le plateau, les articulations sont parfaitement fonctionnelles !

 

Une plus grosse impression cette fois-ci, une tour eiffel, environ 10h d’impression,  toujours en 0.05mm, je n’avais jamais réussi à faire ce type d’impression en FDM.

 

Enfin, ma plus grosse impression, 15h d’impression, un faucon millénium !
En 0.05mm, cette impression aura consommé environ 80mL de résine, de quoi vous donner une idée de la consommation !

 

Pour conclure, je dirais que j’ai été agréablement surpris par cette machine, je n’ai pas assez de recul ou d’expérience pour la comparer avec d’autres modèles, mis à part avec la Photon S, mais en tout cas pour 250€ et la qualité d’impression et niveau de détail obtenu, vous pouvez l’acheter les yeux fermés !

Le seul bémol, c’est la taille du plateau, effectivement on ne pourra pas faire de très grosses impressions, mais rien ne vous empêchera de découper vos pièces en plusieurs parties, de plus de très nombreux modèles (de figurine par exemple) sont déjà proposé pré-découpé spécialement pour l’impression résine.

Autre point à prendre en compte, la fragilité des impressions, la résine est assez fragile, en tout cas la résine standard premier prix, pour de décoration cela ne posera pas de problème, mais si vous avez des besoins spécifique et besoin d’une forte résistance mécanique, il faudra vous tourner vers des résines spéciales.

Est-ce que je conseille cette machine ?
OUI, pour son prix avant tout, mais aussi pour sa qualité d’impression, cette machine intéresse de plus en plus de monde et se vend comme des petits pains, à l’heure où je vous écris elle est en rupture de stock (retour prévu sur Amazon le 20 juillet)
PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

9 réponses sur “Elegoo Mars, Test de l’imprimante résine à seulement 249€ !”

  1. 1ere imprimante resine et 1er print réussi. 10mn de reglage. Un logiciel tres simple d’utilisation.
    Encombrement minime. Bref c’est une bonne petite imprimante.
    Les seules contraintes pour ma part sont liées au consommables (prix, dangerosité, odeur suivant les marques utilisées).
    Dommage qu’un filtre charbon n’est pas été prévu comme sur la photon S. Mais pour le prix on ne peut pas tout avoir !
    Merci Jerome de nous avoir fait découvrir ce produit.

    1. Merci, oui cela n’est pas sans risque, à manipuler avec précaution !

      Pour l’odeur c’est vrai, cela dépendra aussi de la marque de la résine

  2. Bonjour,
    je cherche une imprimante 3D pour faire des QRcodes destinés à rester à l’extérieur. Pensez-vous que cette imprimante peut faire le job ?

    1. Bonjour,

      Tout dépend la taille des QR Code souhaité, techniquement la Mars pourrait faire l’affaire, cependant il faut garder en tête que la résine réagit aux UV dans le temps, par exemple une résine blanche aura tendance à jaunir dans le temps en étant exposé au soleil.

      Pour une utilisation en extérieur, il faudrait je pense utiliser un vernis anti UV en complément 🙂

  3. Merci pur ce test. Je viens juste d’acquérir l’Elegoo et votre va l’aider et rassurer. La notice est en anglais,et j’arrive pas à en trouver une en français. Apparemment, il es possible de mettre l’interface de l’imp. en français aussi.

Laisser un commentaire