Sovol SV02 : Test de l’imprimante Dual Extruder

This post is also available in: English (Anglais)

Un an après la sortie de la Sovol SV01, le constructeur chinois a mis sur le marché un nouveau modèle à double extrusion baptisé naturellement la SV02. Sovol m’a envoyé cette nouvelle machine pour en faire un test et vous la présenter.

Pour les novices, qui se demandent ce qu’est la double extrusion, cela signifie simplement que cette machine est capable d’imprimer en 2 couleurs, contrairement aux autres imprimantes FDM classiques en simple extrusion qui ne peuvent imprimer qu’avec une seule couleur à la fois. Vous pouvez donc installer 2 bobines différentes, et imprimer des modèles adaptés, spécialement conçus pour les imprimantes à extrudeur multiple.

Globalement la SV02 ressemble fortement à la SV01, la surface d’impression et structure sont les mêmes, voici cependant les principales différences :

– Dual extrusion en Bowden pour la SV02 / Simple extrusion en Direct Drive pour la SV01
– Ecran tactile couleur pour la SV02
– Carte mère silencieuse avec TMC2208

Pour voir la fiche complète de la machine, rendez-vous sur le  site officiel de Sovol.

 

Vendu 399$ sans option, soit environ 340€, le tarif reste relativement intéressant pour ce type de machine en double extrusion (la SV01 est vendue 299$), si vous souhaitez, Sovol propose également d’autres options à l’achat de la machine, comme un capteur BL Touch, un extrudeur « Mix color » permettant d’imprimer en dégradé, ou bien encore un autre type de plateau en métal magnétique (plateau verre ultrabase d’origine). Pour certaines de ces options, il vous sera nécessaire de mettre à jour le firmware (disponible sur le site de Sovol). Sovol propose ces  machines en stock Européen, vous pouvez donc commander sans crainte de frais de douane complémentaire, et la livraison devrait être relativement rapide (moins d’une semaine).
Si vous préférez passer par un revendeur français, elle est disponible sur Amazon à 340€.

Passons au déballage de la Sovol SV02 :

La machine est très bien protégée, et partiellement assemblée, on retrouve une panoplie d’accessoires tel qu’une spatule, carte micro SD, pince coupante, support de bobine… ainsi que 2 petites bobines de PLA.

Pour l’assemblage, comptez environ 15min, pour assembler le chassis et fixer l’écran tactile, rien de bien compliquer, juste quelques vis… sans oublier la connexion des différents câble, cela est bien détaillé dans la notice d’assemblage.

Une fois, la machine assemblée, il faudra procéder au réglage du plateau, cette machine n’ayant pas de capteur d’auto-nivellement (possible en option), il vous faudra vérifier le niveau du plateau pour les 4 coins et le centre, à l’aide d’une feuille de papier A4, si c’est votre première imprimante 3D, vous trouverez de nombreux tutoriaux sur Youtube à ce sujet.


Si après votre réglage de plateau, vous constatez que votre première couche est trop (ou pas assez) écrasée, vous pouvez également utiliser la fonction de compensation de Z-offset directement sur l’écran tactile.


A noter, si vous rencontrez un problème avec le plateau chauffant, qui s’arrête après quelques minutes d’impression, il faudra désactiver le mode « Economic » dans le menu ajustement de l’imprimante, effectivement, ce mode « Economie d’énergie » n’est pas pertinent si vous utilisez le plateau de type ultrabase, le plateau chauffant devant impérativement resté allumé durant toute la durée d’impression.

Avant de démarrer votre première impression, veuillez à insérer correctement le filament, Sovol a eu la bonne idée de marquer les tubes de PTFE, indiquant la limite d’insertion de filament recommandée, veuillez à toujours respecter ces marques, cela évitera que votre tête ne se bouche au lancement d’une impression. En effet la machine gère automatiquement la rétraction du filament à chaque changement de couleur, en retirant le filament de plusieurs centimètre, basé sur ce positionnement d’origine, si vous insérez une des couleur jusqu’au bout (de la buse), lors du démarrage de votre impression, la machine risque de vouloir charger l’autre couleur alors qu’il y a déjà du filament à l’intérieur.


Pour votre première impression, je vous conseille fortement d’imprimer le fichier exemple fourni avec la machine (SS Cube), afin de s’assurer que la machine fonctionne correctement, pour ma part, étant impatient je n’ai pas laissé l’impression arriver à son terme.

Une fois cette première impression réussie, il est de temps de passer au réglage de son slicer !

Pour ma part, j’utilise en ce moment SuperSlicer, qui n’est autre qu’une version de Prusa Slicer avec quelques fonctionnalités avancées, j’ai donc réalisé mes tests sous ce logiciel, globalement le résultat avec Prusa Slicer devrait être similaire. Vous pouvez également opté pour Cura, ou encore Simplify 3D, cela fait maintenant plusieurs mois que je n’utilise plus ces logiciels donc je n’ai pas fait de tests dans ce sens. Je trouve personnellement la gestion multi extrusion de Prusa Slicer (ou Super Slicer) très intuitif.

Dont voici mes réglages Prusa Slicer pour Sovol SV02 ci-dessous :

Je n’ai pas eu de grandes difficultés à créer ce profil, je suis simplement parti d’un profil « Creality Ender 3 », proposé en natif dans la dernière version Prusa Slicer, j’ai ensuite remplacé le nombre d’extrudeurs disponibles dans l’onglet « réglages de l’imprimante », reste ensuite à activer le mode de purge « Tour de nettoyage » dans l’onglet « Réglage d’impression » et le tour était joué.

Lorsque vous souhaitez imprimer un modèle à plusieurs couleurs, le fichier est généralement découpé en plusieurs fichiers STL séparés. Si vous chargez tous ces fichiers en même temps sous Prusa Slicer, le logiciel détecte automatiquement qu’il s’agit d’un modèle « multi-matériaux » et vous propose de le charger comme un seul modèle fusionné. Vous pourrez ensuite facilement choisir quel extrudeur (pour la SV02 Extruder 1 et Extruder 2) utiliser pour chaque bloc.

Voici donc ma toute première impression, réalisée avec la Sovol SV02, pour cette impression je n’avais pas encore mes réglages définitifs concernant la tour de nettoyage, on constate qu’elle ne fait que quelques couches d’épaisseurs, la purge s’étant effectué ici dans le remplissage du modèle.

Après avoir réussi l’impression dans sa taille d’origine, j’ai également utilisé ce modèle en 300%, le résultat est vraiment propre, avec un profile relativement basique et rapidement mis en place. Impression avec une hauteur de couche de 0.24mm, et filament PLA+ Sunlu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On enchaîne avec d’autres impressions, toujours en PLA, un modèle qui m’a été envoyé par Sovol directement, avec du filament Gold Silk et blanc. Je ne connais pas les réglages d’impressions (sous Cura) pour ce modèle, mais le résultat est également très propre.

Cette imprimante est bien entendu capable d’imprimer en simple extrusion, impression en PLA Silk White de chez Creality, avec une hauteur de couche de 0.16mm.

Mon fils étant un grand fan du jeu Among Us sur smartphone, voici quelques impressions de petites figurines réalisées avec la Sovol SV02.

Un petit mix des autres impressions que j’ai pu réaliser avec succès avec cette machine :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La sovol SV02 est-elle silencieuse ?

Equipé d’une carte mère silencieuse avec des drivers TMC2208, cette machine est relativement silencieuse en cours d’impression, on entend cependant légèrement le bruit des ventilateurs, cette machine n’est donc pas totalement silencieuse.

Cette machine est-elle fiable ? La tête se bouche t-elle souvent ?

Il est vrai que l’impression à extrusion multiple peut souvent être source de problème, ou de bouchage de tête lors des changements de filament. Concernant cette Sovol SV02, mis à part pour une impression pour laquelle j’avais oublié de bien positionner le filament au niveau de la marque sur le tube de PTFE, je n’ai rencontré aucun soucis sur mes différentes impressions (plus de 100h d’impression pour ce test). Donc cette machine est relativement fiable, à voir sur le long terme, mais je suis globalement satisfait, j’imaginais rencontré plus de difficultés avec cette machine, j’ai été agréablement surpris par sa simplicité d’utilisation.

Quels upgrades prévoir pour la Sovol SV02 ?

Vous pouvez envisager l’installation d’un BL Touch, cependant je n’en ai pas ressenti le besoin, j’ai réalisé une seule fois le réglage du plateau, et je n’ai plus eu besoin d’y toucher depuis. Le kit extrudeur avec mixage peut être intéressant si vous souhaitez imprimer en dégradé, voir simuler une 3ème couleur (en 50% pour l’extrudeur 1 et 50% pour l’extrudeur 2), je n’ai pour ma part encore essayé cet extrudeur (je l’ai reçu avec la machine, mais je l’installerai plus tard). Le plateau magnétique en métal avec surface PEI peut-être une option intéressante, surtout si vous voulez imprimer du PETG, mais ce plateau ultrabase fonctionne bien pour ma part.

Faut-il acheter cette machine ?

Son tarif autour de 340€ est intéressant pour une machine à double extrusion, les composants de cette machine sont de bonnes qualités, et la qualité d’impression au rendez-vous. Je ne peux que conseiller l’achat de cette machine, si vous cherchez une machine pouvant imprimer en plusieurs couleurs, cette machine est adaptée également pour un débutant. Il est préférable de l’acheter directement sur le site Sovol ou encore sur leur boutique officielle Amazon, afin de vous garantir une livraison rapide et un SAV officiel.

Je remercie Sovol pour leur confiance et de m’avoir envoyé cette machine pour en faire une review, avis que je vous garanti totalement impartial.

N’hésitez pas à laissé un commentaire sur cet article si vous avez des questions, ou d’autres remarques.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Laisser un commentaire