Creality CR6 SE – Test et avis de la nouvelle imprimante 3D de chez Creality

This post is also available in: English (Anglais) Deutsch (Allemand)

Vous aviez peut-être entendu parler de la CR6-SE lors de son lancement sur Kickstarter en mai dernier, le projet avait atteint plus de 4 millions de dollars avec plus de 10 000 contributeurs.

Vendue 265$ pour les plus rapide, et jusqu’à 339$, soit entre 220€ et 280€ pour ceux l’ayant pré-commandée via Kickstarter, on retrouve aujourd’hui cette imprimante 3D autour de 350$/295€ sur le site officiel Creality.

Sur la papier cette machine est relativement intéressante, équipée d’un capteur d’auto nivellement, d’une carte mère silencieuse, d’un écran tactile et d’une surface d’impression de 235x235x250mm, c’est une machine pré-assemblée, qui ne nécessitera quasiment d’aucune modification.

Voici les caractéristiques principales de la machine :
– Surface d’impression 235x235x250mm (plateau Ultrabase)
– Capteur d’auto nivellement
– Carte silencieuse 32bits
– Ecran tactile de 4.3 pouces
– Extrudeur type Bowden
– Tendeurs de courroies X et Y
– Double moteur axe Z (avec courroie de synchronisation)
– Poignet de transport / tiroir de rangement pour outils

On serait tenté de la comparer avec la nouvelle Ender 3 V2, vendue environ 100$ de moins, qui n’a pas de capteur d’auto nivellement, dont l’écran n’est pas tactile, équipé d’une carte mère silencieuse de 8bits, et qui n’est équipé que d’un seul moteur pour l’axe Z. Personnellement, je pense que cette différence de prix est justifiée, je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer cette ender 3 v2, mais je peux déjà vous dire que j’ai agréablement été surpris par la CR6-SE !

Passons au déballage de la Creality CR6-SE

Le packaging protège bien la machine, qui est décomposée en 2 parties, tous les composants étant partiellement assemblés, il faudra compter environ 10min pour l’assembler, inutile d’être un grand bricoleur, ce type de machine convient parfaitement pour un débutant !

Les composants et la structures semblent être de qualité, avec une belle finition, cela donne l’impression d’un produit plus haut de gamme qu’une simple Ender 3 (première version).

Première utilisation de la Creality CR6-SE

Une fois la machine assemblée, vérifiez à ce que les courroies soient bien tendues, et vérifiez également les roulements des différents axes, vous pouvez régler les excentriques afin de réduire leur jeu. Vérifiez également la tête et le plateau, ils doivent être bien stables.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois ces vérifications effectuées, une dernière étape avant de lancer votre première impression !

Il faut lancer la procédure de calibration du plateau, en allant dans le menu « leveling ». La buse va effectuer une pression sur 16 points du plateau, cela prend environ 2 minutes, cette étape est indispensable !

Lorsque vous lancerez votre impression, si vous remarquez que la buse est trop prêt du plateau (ou trop éloignées) vous pourrez ajuster la distance en changeant la valeur du « Z-offset » dans le menu leveling, pour ma part j’ai du remplacer la valeur initiale de 0.20 à 0.30.

Inutile de faire cette manipulation à chaque impression, pour ma part je la fais toutes les 5-6 impressions.


Il est temps maintenant de lancer la première impression avec la CR6-SE !
Creality fournit plusieurs fichiers gcode exemple sur la carte SD, avant de vouloir lancer vos propres modèles, je vous conseille fortement d’imprimer un de ces modèles, afin de s’assurer du bon fonctionnement de la machine.

Note: vous avez peut-être lu des recommandations de vérifications  supplémentaires à effectuer sur des forums ou vidéos youtube, notamment concernant l’alimentation, et plus particulièrement le bouton power, certains recommandent de démonter la machine pour vérifier les branchements, voir même de remplacer un composant. Effectivement pour certaines séries issues des commandes Kickstarter (et uniquement kickstarter), cette vérification est nécessaire, cependant si vous avez commandé votre machine via Amazon ou encore le site Officiel Creality, cela s’avère inutile, Creality ayant identifié toutes les machines pouvant être concernées et corrigé le problème.

Voici donc ma toute première impression réalisée avec la Creality CR6-SE


Je dois dire que je suis particulièrement bluffé, l’impression est juste parfaite, j’ai rarement eu des premières impressions aussi propre, on ne voit quasiment pas les couches d’impressions. La qualité d’impression est largement supérieure aux autres imprimantes Creality que j’ai pu essayer, et pourtant cela est généralement plutôt bon. Peut-être est-ce également lié au filament fourni avec la machine (une bobine de 1kg de la marque Creality).

Voici l’ensemble des autres fichiers gcodes fourni sur la carte SD que j’ai imprimé.

Configuration du Slicer pour la CR6-SE

J’utilise maintenant depuis quelques temps Prusa Slicer pour l’ensemble de mes imprimantes. Prusa a d’ailleurs rajouté depuis plusieurs versions des profils « beta » pour les machines Creality, cela fonctionne plutôt bien sans faire de réglages particuliers.

Voici donc le profil utilisé pour mes tests, j’ai choisi le modèle d’imprimante Ender 3, je n’ai absolument rien modifié !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Autres impressions réalisées avec la CR6-SE

Voici la première impression réalisée avec mon profil, j’ai une qualité similaire à ce que j’avais obtenu avec les fichiers gcodes exemples fournis sur la carte, c’est donc plutôt bon signe !  Impression avec une hauteur de couche de 0.15mm.

Voici la seconde impression réalisée toujours avec ce même profil, en version animée.


Une autre impression en cours, juste pour voir l’efficacité du capteur d’auto nivellement sur l’ensemble de la surface du plateau, et c’est plutôt très concluant, tout aussi efficace qu’un BL Touch.

Enfin un petit diaporama d’autres impressions réalisées avec la CR6-SE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour conclure, que dire de cette CR6-SE ? Une bonne machine ?

Après environ une centaine d’heures d’impression, je suis très satisfait de cette machine, vraiment très facile à prendre en main, elle conviendra à un débutant total en impression 3D.

Je pourrais dire que c’est clairement la meilleure machine que j’ai pu tester cette année, elle mériterait le badge « coup de coeur 2020 »  😉

L’imprimante est relativement silencieuse, même si on entend quand même (un peu) la ventilation, elle est bien plus silencieuse qu’une Ender3 classique.

Après quelques impressions j’ai constaté une petite baisse de qualité dans mes impressions, avec des effets de « wobble », il s’avère que le problème venait du plateau dont je n’avais pas resserré les vis à l’assemblage, il est donc impératif de vérifier ces points avant d’utiliser la machine.

Côté tarif, on tourne plus autour des 300€ que des 200€, mais c’est clairement justifié, si vous voulez être tranquil et avez ce budget vous pouvez y aller les yeux fermés, si vous préférez dépenser moins une Ender3 restera toujours une très bonne alternative.

Dans l’immédiat je ne vois pas d’amélioration en particulier à apporter, ou peut-être juste au niveau du plateau, pour y installer un plateau magnétique métal avec surface PEI, car j’ai une préférence maintenant pour ce type de plateau, mais ce plateau ultrabase d’origine fait pour l’instant très bien l’affaire !

Si cette machine vous intéresse, je vous conseille de l’acheter directement auprès de Creality, sur leur boutique officielle, ils ont du stock en Europe la plupart du temps (peut-être moins en ce moment, de période d’achat de noël), ou sinon via Amazon si vous préférez le SAV/avantages d’Amazon.

Merci à Creality de m’avoir envoyé cette machine pour vous la présenter aujourd’hui.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Laisser un commentaire