JGAURORA A3S Unboxing et premier test d’impression

Je cherchais un imprimante 3D facile à assembler avec une structure métallique solide, et je suis tombé sur la JGAURORA A3S. On trouve assez peu d’avis sur internet sur ce modèle et cette marque en France est pour l’instant peu connue. Je vais donc vous donner mon retour d’expérience sur ce modèle.

Tout d’abord au niveau du tarif cette imprimante est abordable, environ 360€ sur Amazon FR, et moins de 250€ sur Gearbest (en promotion), elle a donc un bon rapport qualité prix pour une imprimante pré-assemblée avec une assez grande surface d’impression.

Lorsqu’on regarde le descriptif on se rend compte qu’elle est vraiment complète (écran tactile couleur, plateau chauffant, wifi etc…), en général les autres modèles à ce prix n’ont pas toutes ces fonctions.

Spécifications techniques:

Nombre de tête d’impression: 1
Épaisseur de couche: 0.1-0.3mm
Diamètre de filament: 1.75mm
Taille d’impression: 205*205*205mm
Précision d’impression: 0.05mm
Vitesse d’impression: 10-150mm/s (Recommandé 40mm/s)
Diamètre de buse: 0.4mm
Température de buse: 180~240℃
Température du lit chauffant : Température ambiante~110℃
Taille de machine: 431*370*423mm
Poids de machine: 9KG
Taille d’emballage: 530*440*240mm
Poids d’emballage: 11.5KG
Puissance: 180W

Fonctionnalités:

Nivellement: Manuel
Panneau de contrôle: 2.8 HD tactile LCD Écran
Filament compatible: PLA/ABS/Wood, ect
Lit chauffant: Oui
Pause d’impression: supporté
Protection contre les pannes de courant: supporté
Détection de fin de filament: supporté
Connexion avec clé USB: supporté
Logiciel compatibles: Cura/Simplify3D/Slic3r/JGcreat

On pourrait comparer cette imprimante au modèle Anycubic i3 Mega, imprimante 3D que j’ai également, les fonctions proposées sont assez proches, et la taille d’impression maximale similaire. D’ailleurs le plateau chauffant est recouvert du même type de revêtement, une sorte de clone de « l’ultrabase ».

Au déballage, l’imprimante 3D est bien protégée, emballage soigné, livrée avec une clé USB de 16Go (sandisk), une bobine de filament blanc de 250g, et un support de bobine en alu qui se fixe directement sur l’imprimante. La notice en anglais est présente sur la clé USB.
Pour l’assembler, cela m’a pris environ 10min… il n’y a que 4 vis à mettre, plusieurs petites clés torques sont fournies, donc aucun outils supplémentaire n’est nécessaire.
Une fois assemblée, elle est très stable, et les matériaux utilisés sont de bonne qualité, en plus je trouve le design de cette imprimante assez sympa. Elle prend également moins de place que l’Anycubic i3 Mega, ce qui n’est pas négligeable. Elle fait « pro » dans le sens où on voit très peu de câble, et le châssis donne vraiment une impression de solidité, accompagné d’un écran tactile couleur !

Lors du premier allumage, il est nécessaire de faire le « leveling » du plateau, en utilisant la fonction « home » la première fois, la tête se positionne à environ 1cm du plateau, il est nécessaire de tourner une vis pour le régler, car la tête doit normalement toucher le plateau, une fois ce réglage fait il faudra ajuster le plateau avec les 4 vis du plateau à l’aide d’une feuille.

L’écran tactile propose une fonction pour déplacer automatiquement la tête aux 4 coins pour faire le réglage des différents points, il ne s’agit donc pas d’un système « auto-leveling », mais plutôt d’un assistant, qui est très pratique.

Sur la clé USB, il y a déjà plusieurs fichiers exemples à imprimer, j’ai donc fait un premier essai avec le fichier « money_cat.gcode », et cela a fonctionné du premier coup ! J’ai donc été assez surpris par la simplicité de mise en place de cette imprimante, à peine 30min après son déballage et elle imprime déjà sans problème.

Cette première impression aura duré environ 3h, ce qui est dommage c’est qu’on ne voit pas le temps défilé sur l’écran tactile, juste l’avancement en %.
La qualité finale de l’impression est vraiment bonne aussi !

L’écran tactile est en anglais, mais l’interface est assez intuitive, cela n’est pas vraiment gênant.

En fonctionnement, elle est assez silencieuse, je dirais plus silencieuse que l’Anycubic, vraiment surpris par ce point !

C’est ma 4ème imprimante 3D (de différentes marques), et si je devais la comparer aux autres, je suis assez surpris, car on entend peu parler de cette marque JGAURORA et pourtant la qualité est vraiment là !

Pour l’instant je ne vois pas de gros défaut, j’ai maintenant pu voir comment elle fonctionnait avec leur fichier gcode de test, reste maintenant à faire un test plus complet de la JGAURORA A3S avec d’autres filaments et de plus grosses pièces pour voir ce qu’elle a vraiment dans le ventre !

Voir tous nos tests d’imprimante 3D

Modèle d'imprimante 3DNote généraleVoir le testOù l'acheter ? 
Anycubic i3 Mega8,5/10Voir le testAmazon
Gearbest
JGAurora A3S8/10Voir le testAmazon
Gearbest
Neva Dagoma9,1/10Voir le testAmazon
Geeetech Mecreator 27,5/10Voir le testAmazon
Gearbest
Creality CR-109,5/10Voir le test

Amazon
Gearbest
Creality CR-209,5/10Voir le testAmazon

JGAURORA A3S

345.00
JGAURORA A3S
8

Mise en service

8.0 /10

Facilité d'utilisation

8.0 /10

Qualité d'impression

8.0 /10

Prix

8.0 /10

Points positifs

  • Imprimante 3D pré-assemblée
  • Grande surface d'impression
  • Plateau chauffant

Points négatifs

  • Support en anglais
PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire