Test de la nouvelle imprimante résine Creality LD-002R

J’ai eu la chance de recevoir une unité Beta de la nouvelle imprimante résine de chez Creality, la LD-002R que je teste depuis le mois de décembre et disponible à la vente depuis peu.

Vous connaissez peut-être Creality pour ses imprimantes FDM, comme la Ender3 ou encore la CR-10, mais Creality est également fabricant d’imprimantes résines depuis plusieurs années, même si elles sont beaucoup moins populaires.

Le marché de la résine est en pleine évolution, avec des imprimantes abordables, à moins de 300€, comme la Photon et aussi la Elegoo Mars qui est devenue l’une des machines les plus vendues du moment (top des ventes sur Amazon dans la catégorie des imprimantes 3D), c’est vrai que la qualité d’impression de ces machines est incroyable et le prix de la résine a également fortement diminué, malheureusement une surface d’impression beaucoup plus petite qu’une FDM, et des précautions de sécurité à prendre (gants, masques, ne pas imprimer dans une pièce de vie car la résine est relativement nocive pour la santé…).

Les imprimantes résines Creality existantes n’étaient pas les plus attractives niveau tarif, généralement à plus de 400€, mais Creality est bien décidé à reprendre des parts de marché avec cette nouvelle machine autour de 250€, qui n’a rien à envier aux machines concurrentes en terme de fonctionnalités.

La Creality LD-002R, est vendue actuellement sur le site officiel de Creality à 269$, soit environ 245€ avec un stock en Europe, comptez entre 4-7jours pour la recevoir, et donc sans frais de douane ! Elle est actuellement disponible sur Amazon USA (vendeur comgrow) à 279$, et devrait également être bientôt disponible sur Amazon France, probablement autour de 279€, soit un peu plus cher que via le site officiel, mais avec les avantages Amazon Prime.

Sur le papier, que vaut cette Creality, comparé à une Elegoo Mars ou encore une Photon S ?

Globalement toutes ces machines se ressemblent, elles proposent toutes un écran avec une résolution 2k, une carte mère fabriquée par ChiTu, et une taille d’impression quasiment identique.

Cependant la LD-002R a quelques atouts :

– Elle intègre un filtre à charbon actif, contrairement à la Elegoo Mars (vendu 259€), ce qui permet de limiter la diffusion des odeurs de résine pendant une impression
– L’axe Z est monté sur un rail linéaire, pour plus de fluidité
– Lampe UV puissante pour une impression plus rapide (vous verrez dans la suite de l’article mes tests pour voir les limites de cette machine)

– Plus ergonomique que ses concurrentes, par exemple le bouton power est en façade (à l’arrière pour la Mars), l’USB sur le côté (à l’arrière sur la Mars), et la LD-002R est équipé d’une petite trappe de maintenance sur le côté pour facilité le remplacement de l’écran LCD (il faut tout démonter sur la Mars ou encore sur la Photon S).

Globalement la qualité d’impression sera similaire aux machines concurrentes, ce sont donc ces petits détails qui feront la différence.

Déballage de la machine

La machine est bien emballée, de quoi la protéger durant le transport. Quelques accessoires utiles sont fournis avec la machine, il faudra cependant prévoir de racheter des gants ou encore des filtres pour la résine. J’ai eu une bouteille de 250ml de résine avec la machine, mais je ne sais pas si elle sera également commercialisée avec de la résine, certains transporteurs refusent le transport de « liquide » depuis la chine, j’ai également eu des films FEP de rechange.

Manuel d’utilisation : Le manuel d’utilisation est clair, et facile à comprendre, un débutant devrait être capable de comprendre comment utiliser l’imprimante pour la première fois.Assemblage : L’imprimante est prête à imprimer, comme la Elegoo Mars, les matériaux utilisés semblent très solides, il n’y a rien à assembler. La qualité de la structure est bien supérieure à celle de la Longer Orange 30 (cette imprimante a un couvercle bon marché à monter soi-même), le couvercle est  plus solide.

A noter, sur ma machine beta j’ai reçu un plateau perforé, vous êtes nombreux sur les réseaux sociaux à me demander pourquoi ils n’ont pas reçu ce plateau, ils ont un plateau plein, en fait Creality a entre temps choisi de mettre un plateau plein. C’est vrai que j’avais de mon côté signalé à Creality que ce plateau n’était pas très pratique à nettoyer, j’aurais également préféré avoir un plateau plein.

Avant de lancer la première impression, il sera nécessaire de faire le réglage du plateau, cela est assez simple, il suffit de dévisser les 4 vis présentes sur le plateau, appuyer sur le bouton « home » pour l’axe Z se positionne au point 0, et ensuite resserrer les vis, cela prend 1 minute à peine, et inutile de le refaire pour chaque impression !

Première impression : j’ai remarqué que l’extension de fichier pour les modèles était la même que pour la Elegoo Mars, donc pour ma première impression j’ai utilisé le modèle test de mon Elegoo Mars (la tour), cela a fonctionné sans aucun problème, pour mes premiers tests j’ai donc simplement utilisé un profil Elegoo Mars sous ChiTubox.

Entre temps ChiTubox a ajouté le support de la Creality LD-002R en natif, avec un nouveau format de fichier « ctb », qui a l’avantage d’être plus léger et plus rapide à slicer, il est donc possible d’utiliser ces 2 formats.

L’utilisation de ChiTubox est vraiment appréciable, pour les anciennes imprimantes résines Creality, il fallait utiliser un logiciel Creality, qui semble être assez limité/peu apprécié, sans doute une des raisons du peu de succès de ces anciens modèles
Pour tester la puissance de la lampe UV, j’ai essayé de réduire au maximum le temps d’exposition, pour tester la limite de la machine.Ma première impression avec un temps d’exposition de 6 secondes a fonctionné sans aucun problème.

J’ai fait des essais avec de la résine lavable à l’eau, et de la résine standard (le temps recommandé est de 8-10sec), donc c’était une bonne surprise de n’imprimer qu’avec un temps d’exposition de 6sec.

Le test suivant, avec seulement 4sec en temps d’exposition, sans aucun soucis !
Même avec une autre couleur, cela fonctionne parfaitement.

Avec un temps d’exposition de 3 secondes, je commence à perdre certains détails.

Avec un temps d’exposition de 2s, ça a échoué, seul le support a été imprimé.

En conclusion, le meilleur temps d’exposition était de 4sec par couche, déjà très rapide !

Voici quelques autres impressions de tests, avec un très bon rendu.


Quid des pièces détachées ?
J’ai ouvert la bête afin de regarder la référence de l’écran LCD, car sur une imprimante résine l’écran LCD reste un consommable avec une durée limitée (environ 600h d’impression), en voulant démonter l’écran j’ai malheureusement « casser la nappe » qui est très très fragile, cela est totalement ma faute, mais cette erreur m’aura permis de découvrir un point très intéressant, l’écran LCD est exactement le même que celui de la Elegoo Mars, j’en avais un en stock, j’ai donc pu faire l’essai, et cela fonctionne parfaitement ! En sachant que cette écran est vendu 19€ sur Amazon, il est donc déjà facile de trouver cette pièce qu’il faudra remplacer un jour ou l’autre.

En conclusion, cette nouvelle imprimante résine LD002R m’a surpris, en sachant qu’il s’agissait d’une unité beta je m’attendais à avoir quelques soucis, finalement tout fonctionne parfaitement.

Certains m’ont demandé si elle était mieux que la Elegoo Mars, niveau qualité d’impression le rendu est identique, elle imprime plus rapidement que la Elegoo Mars et elle est équipée d’un filtre à charbon, donc j’aurais tendance à répondre que oui, cette LD-002R est mieux que la Elegoo Mars (version 1), en sachant que la Elegoo Mars Pro va sortir, mais plus cher que la LD-002R, c’est un bon compromis.
PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une pensée sur “Test de la nouvelle imprimante résine Creality LD-002R”

  1. Bonjour,
    Merci pour votre test très intéressant.
    J’hésitais entre la Elegoo Mars et j’ai choisi cette imprimante grâce a votre test. Maintenant, je l’attend avec une certaine impatience 🙂 .
    La question que je me pose, est pourquoi le temps d’expo peut être plus court que sur la Elegoo Mars, vu que ce sont des technologie identique (écran LCD identique) Ce serait du a une lampe UV plus puissante ?

Laisser un commentaire