Ender 5 plus, test de l’imprimante XXL Creality

Sortie en 2019, j’ai pu obtenir  la Ender5 Plus de chez Creality en test, que j’utilise donc maintenant depuis bientôt 2 mois, l’occasion de faire un retour sur cette machine avec laquelle j’ai du faire environ 300 heures d’impression durant cette période.

Pour ceux qui ne connaissent pas Creality, c’est une société chinoise qui fabrique des imprimantes 3D, ils ont étendu leur gamme courant 2019 avec de nombreuses nouveautés dont je vous parlais dans cet article, parmi ces nouveautés on retrouve la Ender 5 plus (voir le détail sur le site officiel), qui est une imprimante 3D au format cubique (il s’agit d’une cartésienne et non d’une CoreXY) avec un gros volume d’impression 350x350x400mm.

Vous aviez peut-être déjà entendu parler de la Ender 5, une imprimante 3D également dans un format cubique, mais plus petite, cette version « plus » est donc sa grande soeur, avec quelques options en « plus » très intéressantes.

Détails de la bête :
– Volume d’impression de 350x350x400mm (contre 235x235x300mm pour la Ender5)
– Capteur d’autoleveling BL Touch (aucun sur la Ender5)
– Détecteur de fin de filament
– Ecran tactile
– Double moteur pour l’axe Y
– Double tige fileté sur l’axe Z
– Alimentation de 550w
– Plateau type ultrabase (non collé)
Pour la fiche complète, rendez vous sur le site officiel

On dispose donc d’un volume plus intéressant qu’une CR-10 classique (300×300), soit 5cm de plus qui peuvent faire la différence 🙂

Cette machine est vendue à ce jour 569$, soit environ 520€, victime de son succès, elle est malheureusement régulièrement en rupture de stock.

On regrette qu’elle ne soit pas équipée d’une Silent Board d’origine, mais Creality propose cette upgrade en option sur leur site officiel. , une silent board avec TMC2208 à 55$, soit environ 50€, la carte sera déjà pré-flashée pour la Ender5 plus.

Voilà donc pour les informations sur la machine, passons maintenant au déballage du produit.

Le carton est relativement imposant, vous devez vous en douter, il faudra donc prévoir pas mal de place, pour ma part elle sera installée sur une table de bureau ikea de 70cm de profondeur.

J’ai placé un sticker magnétique pour ender3/ender5 sur le plateau de la Ender5plus, pour que vous puissiez vous rendre compte de la différence de taille du plateau.

La machine est partiellement assemblée, en 4 morceaux, la notice est relativement claire, même si vous n’êtes pas un grand bricoleur vous devriez vous en sortir très facilement.

Pour les curieux, voilà une photo de l’intérieur de la bête.

J’ai mis environ 45min pour assembler la machine, après avoir vérifié tous les excentriques et vérifié le Z-offset, il est maintenant temps de lancer la première impression ! Je démarre par un modèle déjà présent sur la carte SD, un « pot à crayon monkey », le rendu est relativement propre, satisfait de cette première impression.

Pour la 2ème impression, je vais donc lancer un traditionnel Benchy, Creality recommande d’utiliser leur Slicer, disponible sur la carte SD, après l’avoir installé et fait le tour, j’ai finalement préféré utiliser Cura, avec un profil pour CR-10 (la Ender5 plus n’était pas présente dans la liste des machines disponibles sous Cura). Le rendu est également satisfaisant.

UPDATE : après quelques semaines de tests sous Cura/S3D, je suis finalement parti sur Prusa Slicer 2, qui propose maintenant un profil de base pour Ender3, que j’ai utilisé en modifiant juste la taille du plateau, le rendu d’impression est vraiment propre.

Il est donc maintenant temps de faire de grosses impressions 😉
Avec cette taille de plateau vous aurez de quoi vous faire plaisir.

Première grosse impression, un casque taille réelle du Mandalorien, quel plaisir de pouvoir faire ce genre d’impression en 1 seule fois sans découpe !
J’ai eu un petit loupé sur une partie des supports, je voulais réduire au maximum le temps d’impression, et j’avais sous estimé la nécessité de support sur quelques points, la partie basse du casque est vraiment très propre, mais j’ai commencé à avoir des « blobs » (ou goutes en français) pour les changements de couche, car j’avais laissé la couture en aléatoire, j’aurais mieux fait de choisir une zone fixe, dommage pour ces petits défauts, mais cette impression reste relativement propre.

2ème grosse impression, un coffre fortnite en plusieurs parties, les 2 blocs principaux ont été fait sur la Ender5plus avec du filament Coffee de chez Sunlu, les autres pièces en Silver sur une autre imprimante, imprimé avec une hauteur de couche de 0,20mm. Plus de 100h en tout pour cette impression !

Et pour la 3ème grosse impression, un benchy XXL ! 500g de filament Sunlu Rainbow avec une hauteur de couche de 0,30mm. Alors si vous pensez que cette impression est totalement inutile et que c’est du filament gâché, je vous rassure, mon fils adore cette impression et joue avec dans son bain (et non il ne flotte pas malheureusement !)

En bonus, une photo du « first layer » de la partie support pour une des pièces du coffre fortnite, c’est vraiment très propre, le BL Touch est vraiment appréciable sur cette machine !

En conclusion, cette machine est adaptée pour les débutants car facile à assembler, et fonctionne sans aucune modification, son volume d’impression est vraiment intéressant si vous envisagez d’imprimer de très grosses pièces.

Le BL Touch d’origine est un « plus », on regrette tout de même de ne pas avoir de silent board. C’est une machine que je recommande sans soucis, vous pouvez l’acheter les yeux fermés. Il faudra bien prévoir assez de place, car très imposante, le support de bobine d’origine à l’arrière (si on suit la notice) n’est pas très facile d’accès, on peut sans doute mettre la bobine autrement, je n’ai pas encore essayé.

Si cette machine vous intéresse, je vous conseille plutôt le site officiel, car certains revendeurs comme banggood ne respectent pas toujours les délais de livraisons et vous n’aurez pas la garantie constructeur auprès de Creality directement.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire