Test des filaments FORMFUTURA

Formfutura est une marque de filament fabriqué aux Pays-Bas avec une gamme de couleur et matière très complète, pour un prix allant de 25€ la bobine de PLA/ABS classique de 750g à 30/35€ pour des bobines de filaments un peu plus spécifiques (bois, flexible…).


Les filaments que je vais vous présenter viennent de la boutique en ligne Labiche Renard, dont les tarifs sont intéressants, je vous invite à faire un tour sur leur site !

Test du filament Reform PETg Forfutura

J’ai découvert le Reform PETg de Formfutura dans la box de février de la Biche Renard, j’ai été agréablement surpris par la qualité et la simplicité d’utilisation de ce filament. Pas de loupé cela a bien fonctionné dès la première impression.

Le PETG est une matière beaucoup plus résistante que le PLA, qui peut également être mis en contact avec les aliments (les bouteilles d’eau sont fabriquées en usine avec cette matière PET), il est également assez facile à imprimer, contrairement à l’ABS. Il vous faudra par contre un plateau chauffant pour pouvoir imprimer du PETG pour que la pièce puisse adhérer au plateau.

Voici les pré-requis pour imprimer du PETG en général dans de bonnes conditions :
– Avoir un plateau chauffant, à environ 70°C
– Réduire la ventilation (la première couche à 0) et les autres couches entre 50 et 70%
– Augmenter la rétraction (comparé à du PLA), sinon vous aurez beaucoup de petits fils et post traitement à faire, en général j’utilise 7 ou 7,5mm en rétraction
– Pas besoin de caisson / imprimante fermée, évitez tout de même d’avoir trop de courant d’air
– La température d’extrusion recommandé pour ce filament est de 210°C

On distingue 2 gammes différentes de PETG chez formfutura, le PETG « classique » et le « REFORM », le reform est en réalité un filament recyclé (la bobine également), la qualité reste la même, il s’agit ici de la référence Reform.

Dans sa box de Février, Labiche Renard proposait d’imprimer un petit magnet dark vador avec ce filament, j’ai pour cela effectué l’impression avec mon Anycubic i3 Mega, sur le plateau ultrabase, je n’ai donc pas ajouté de scotch ou laque pour cette impression. Au niveau des réglages, j’ai simplement appliqué les paramètres recommandés par le fabricant, 210°C pour l’extrusion, 70°C pour le plateau chauffant, rétraction à 7mm/sec, impression à 50mm/sec.

Et voilà le résultat, impeccable dès la première utilisation ! Aucun soucis de warping, ni de mauvaise odeur durant l’impression.

Il me restait ensuite pas mal de filament sur l’échantillon fourni, j’en ai donc profité pour imprimer quelques pièces pour lesquelles j’avais besoin d’une assez bonne résistance et durabilité, il s’agit simplement de pièce d’ugrade pour la Creality CR-10 que je viens de recevoir (dont je ferai une review dans un prochain article), imprimées avec la CR-10 elle même, j’ai gardé exactement les même réglages qu’avec la Anycubic sous Simplify3D. Aucun soucis également, imprimées avec une hauteur de couche de 0.10mm.
Pas de problème d’impression du PETG avec la CR-10, c’était donc également la première fois que j’imprimais ce type de filament sur cette nouvelle imprimante 3D. Je suis très satisfait de cette gamme de filament FORMFUTURA.

Test du filament rPLA Formfutura

Après les tests d’impression du PETG, au tour maintenant du PLA toujours de la même marque, toujours dans la gamme Reform, ce filament est donc un filament recyclé. Le fabricant recommande une température d’extrusion comprise entre 180° et 220°C, le plateau chauffant est facultatif.

J’avais besoin pour ma CR-10 d’un support pour adaptateur de carte micro-sd vers carte SD. Je l’ai donc imprimé avec une hauteur de couche de 0.15mm, une température d’extrusion à 210° et le plateau chauffant à 60°C, directement sur un miroir sans laque ni colle, je voulais vérifier si ce filament pouvait poser des problèmes de warping en imprimant simplement sur une vitre/miroir neuf (ou presque). Ventilation à 0% pour la première couche, et 100% pour le reste de l’impression.

L’impression aura duré environ 5 heures, aucune mauvaise odeur, et aucun warping à déclarer ! Imprimé avec un remplissage de 15% seulement, et 6 épaisseurs pour la coque, je suis agréablement surpris par la résistance de ce filament, mon support est très solide, les couches de surfaces sont également belles et bien lisses.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire